J. Lesaicherre: « Microsoft Azure Storage reste plus compétitif qu’Amazon S3.»

CloudRéseauxStockage

Le responsable de Microsoft Azure en France réagit sur notre précédent article en expliquant comment et pourquoi l’offre de l’éditeur de Windows reste la plus compétitive.

En réaction à notre article intitulé “Stockage SaaS : Microsoft Azure en ligne avec les tarifs d’Amazon S3”, Microsoft a souhaité apporter quelques précisions sur cette guerre tarifaire. Entretien avec Julien Lesaicherre, responsable de la plateforme Windows Azure chez Microsoft France.

Quels éléments vous permettent d’affirmer qu’Azure Storage reste moins cher qu’Amazon S3 ?
Pour l’offre Microsoft Azure Storage, nous calculons le tarif en multipliant le nombre de téraoctets utilisé sur le mois par le prix au gigaoctet le plus bas. Chez Amazon, on additionne les tarifs.
Ainsi sur S3, vous payez le premier téraoctet à 0,140 dollar le gigaoctet, puis vous ajouter les téraoctets de 2 à 49 à 0,125 dollar par mois, puis la tranche au-dessus est à 0,110 dollar le gigaoctet, etc. [ndlr : voir tableau en fin d’article].
Chez Microsoft Azure, nous prenons le palier le plus bas ainsi. Ainsi sur 50 téraoctets, vous payer le tout à 0,125 dollar le gigaoctet. Au final, la différence devient vite importante.
Par ailleurs, le client ne paie qu’à l’utilisation moyenne par mois. Ainsi, s’il ne stocke que 30 Go sur une journée, il paiera pour 1 Go par mois. De même, s’il en stocke que 5 Go sur une journée, il ne paiera que pour 1 Go pour le mois.
Nous avons une politique très agressive sur cette offre. Et ces scénarios ont été élaborés suite aux échanges avec des entreprises qui effectuent réellement des sauvegardes et du stockage d’entreprise sur la plate-forme.
Attention à ce qui est compris ou non dans l’offre de stockage. Depuis mi-octobre, Azure Storage propose le stockage en triple exemplaire avec géoréplication automatisée. Ceci n’est pas une option, mais est intégré au prix annoncé. Et cela apporte une réelle valeur ajoutée en termes de haute disponibilité.

Avec Azure Storage, ciblez-vous plutôt les PME ou les grandes entreprises ?
Nous recherchons absolument des entreprises ayant de gros ou très gros besoins en sauvegarde ou en stockage. De nombreux clients nous contactent pour du stockage au-dessus de 5 Po, et nous leur proposons alors des tarifs forcément plus agressifs.
Certains clients nous contactent même pour du stockage primaire, comme le stockage automatisé de documents bureautiques sous SharePoint non utilisés depuis plus d’un mois, par exemple.
Des SSII utilisent nos services pour mettre en ligne leur propre service de type LiveMesh ou DropBox et proposer à leurs clients de la sauvegarde en ligne ou des espaces de collaboration.
Les pratiques tarifaires évoluent très vite. Et les discussions que nous entretenons avec nos clients s’avèrent très intéressantes pour affiner nos offres et rester le plus compétitif.

Guerre des tarifs Windows Azure Storage et Amazon S3
Guerre des tarifs Windows Azure Storage et Amazon S3

Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur