Japon : alliance de raison entre NTT DoCoMo et Google

Régulations

Les services du moteur de recherche seront accessibles sur le portail ‘i-mode’ de l’opérateur

Dès le printemps 2008, les abonnés au portail de services mobiles ‘i-mode’ de NTT DoCoMo pourront effectuer des recherches sur Google, mais également accéder à certains services du moteur, comme la messagerie, l’agenda ou le stockage de données et photos.

L’accord passé entre les deux géants est stratégique pour chacun d’eux. Pour Google, ce sera peut être le déclic qui lui permettra de passer devant Yahoo Japan, le portail qui le domine nettement sur ce marché.

Pour NTT DoCoMo, la mission dévolue à Google est plus délicate : depuis plusieurs mois, l’opérateur numéro un au Japon, avec 50 % de part de marché, ne cesse de perdre du terrain face au numéro 2 KDDI, qui lui s’est déjà allié à Google, et surtout au nouveau Softbank, apparu récemment.

En proposant l’accès aux services de Google, le japonais renforce son offre auprès de sa base d’abonnés et espère séduire un nouveau public, afin de mettre fin à l’érosion qu’il subit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur