Japon: alliance entre BT et KDDI

Régulations

Les deux opérateurs créent une joint-venture dans le domaine des communications pour entreprises

Alliance de géants au Japon. Le britannique BT et le nippon KDDI (deuxième opérateur du pays) s’unissent afin de créer une co-entreprise (à 50/50) spécialisée dans les communications globales pour les grandes entreprises.

Concrètement, il s’agira de fournir des réseaux privés aux grandes multinationales nippones dans le domaine de la voix et de la transmission de données. Cette joint-venture, dont on ne connaît pas encore le nom, sera opérationnelle en août et générera un chiffre d’affaires supplémentaire de l’ordre du milliard de dollars dans un délai de 3 à 5 ans. Cette annonce illustre le retour en force de BT au pays du Soleil levant. Le britannique avait quitté ce marché en 2004 après avoir cédé sa participation dans Japan Telecom. Elle confirme également le virage ‘services télécoms’ qu’a pris l’opérateur. “Le Japon est une priorité numéro un pour BT”, souligne Andy Green, Chief Executive Officer de BT Global Services dans un communiqué commun. “Le marché de l’outsourcing y représente 1 milliard de dollars, soit deux fois plus que le reste du marché asiatique”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur