Japon : la Bourse tombe en rade? La faute à Fujitsu?

Cloud

Une erreur dans la communication du géant Fujitsu sur une mise à jour serait à l’origine de la panne totale de la Bourse de Tokyo intervenue fin octobre

On en sait un peu plus sur la méga-panne qui a paralysé la Bourse de Tokyo et les autres places boursières du pays. Une interruption totale des activités informatiques s’est produite durant 90 minutes, le lundi 31 octobre, suite à une panne du système informatique (

lire notre article). C’est le premier incident grave enregistré depuis 1997 et c’est la première fois que l’ensemble des transactions ont été interrompues sur le sol japonais. Le système informatique implanté à Tokyo alimente en effet les autres places boursières du Japon. Selon Takuo Tsurushima, président de la place boursière de Tokyo, la responsabilité du ‘crash’ serait directement imputable à un défaut dans la communication par le constructeur; ce dernier aurait omis de donner des informations importantes lors d’une mise à jour logicielle qui s’est déroulée le mois dernier. La Bourse de Tokyo, qui a interpellé Fujitsu sur cette erreur, envisage de demander des dédommagements selon des modalités qui n’ont pas encore été évoquées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur