Japon: les mobiles gagneront 10 fois en autonomie

Régulations

Hitachi et Mitsubishi Electric ont annoncé le développement d’une technologie qui doit permettre de diminuer de 90% la consommation des téléphones portables

On le sait, l’autonomie des batteries constitue un frein majeur à l’usage des terminaux mobiles, limitant de fait les développements de fonctionnalités grandes consommatrices d’énergie (extension de la taille des écrans, réception TV, etc.).

Les derniers ‘smartphones’, ces mobiles intelligents, souffrent d’ailleurs de ce problème et pénalisent l’essor des services multimédias. Au Japon, comme ailleurs, depuis longtemps les ingénieurs se penchent sur ce problème. Nous avons évoqué à plusieurs reprises les projets de piles à combustibles dont les premiers modèles grand public devraient être lancés en 2006 ou 2007 (cf. nos articles). Mais d’autres pistes sont envisagées. Ainsi, Hitachi et Mitsubishi Electric viennent d’annoncer le développement d’une technologie qui permettra de diminuer de 90% la consommation électrique des terminaux mobiles. En théorie, cette technologie, qui repose sur les propriétés de métaux semi-conducteurs, “permettra de multiplier par dix la durée d’autonomie des batteries en veille”, a précisé un porte-parole de Hitachi. Elle aura aussi pour atout d’accélérer les échanges de signaux et donc le traitement des données. Cette nouvelle technologie de gestion de la consommation devrait être exploitée dans les futurs téléphones mobiles à compter de 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur