Japon : ‘Second Life’ va débarquer sur les mobiles 3G

Logiciels

Décidément, les habitants de l’empire du soleil levant sont des précurseurs…

Les Nippons sont de grands passionnés de jeu vidéo, et dans ce domaine l’industrie japonaise est réellement l’une des plus innovantes au monde.

Il n’est donc pas si étonnant d’apprendre que “l’univers virtuel” de “Second Life”, qui met en scène les avatars des internautes, va bientôt être disponible pour les “gamers” japonais qui disposent d’un combiné “3G ready”.

Ce jeu qui connaît un immense succès a été développé par la société américaine Linden Lab. Et cet éditeur annonce qu’une version pour les téléphones mobiles sera disponible à partir de la mi-décembre.

Les téléphones compatibles avec cette version sont les combinés de troisième génération ou 3G de l’opérateur japonais, NTT DoCoMo.

La version mobile de “Second Life baptisée “Second Life Keitai Viewer” a été mise au point par l’éditeur japonais SUN. Une société née en 2006, et qui s’est spécialisée dans le secteur juteux des logiciels pour terminaux nomades.

Cette application permettra aux possesseurs des récentes séries de téléphones portables de NTT DoCoMo de jouer à “Second Life” de la même façon que depuis un ordinateur fixe connecté à internet.

Deux versions seront disponibles.

La première sera pratiquement gratuite (hors coût de connexion) car financée en grande partie par de la publicité. Mais il y a un bémol puisqu’elle ne disposera que d’un nombre limité de fonctionnalités. Le but de cette dernière est de séduire de nouveaux joueurs.

La seconde version sera payante (1,90 euro, volume de données en sus) et devrait donnée un accès à la quasi-totalité des fonctionnalités comme la discussion, la possibilité de réaliser des transactions, l’achat d’objets, la modification de silhouettes d’avatars…

Enfin, selon l’AFP, SUN a mis en place une infrastructure spéciale, placée entre les équipements du réseau cellulaire et les serveurs de “Second Life” administrés par Linden Lab.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur