Japon : Softbank veut se lancer dans la téléphonie mobile

Régulations

Le groupe japonais annonce aujourd’hui son intention de prendre pied dans l’industrie de la téléphonie mobile. Il a officiellement fait acte de candidature pour la licence de troisième génération

Alors que le ministère japonais des Postes s’apprête à accorder deux licences pour la troisième génération de téléphonie mobile, le groupe nippon lorgne sérieusement sur l’une d’elle -affirme le quotidien

La Tribune . Il faut dire qu’entrer dans l’univers de la téléphonie est un challenge à la démesure du géant japonais de l’Internet haut débit. Masayoshi Son, le patron de la firme peut déjà se réjouir car il a réussi l’impossible: remettre en avant son groupe. Une tâche des plus ardues car les relations maintenues entre le monopolistique groupe NTT et les fonctionnaires du ministère ne font aucun doute. Un analyste interrogé par La Tribune constate: “La stratégie de Softbank s’appuie sur la conviction que tous les services existants fusionneront et seront fournis sur Internet”. Si la firme gagne cette licence, elle proposera certainement à ses usagers de bénéficier d’un pack “tout en un”,(ADSL, VoiP, Réseau local sans fil et réseau mobile ) déjà disponible via son opérateur Internet Yahoo BB qui totalise près de 5 millions d’utilisateurs. NTT et consorts peuvent trembler, car l’arrivée du champion du haut débit sur leur terrain de prédilection va probablement entraîner une guerre des prix. Et en matière de discount le conglomérat Internet en connaît un rayon (cf. nos articles). Comme le rappelle le quotidien financier, en décembre 2004 l’opérateur Japan Télécom contrôlé par Softbank a fait pression sur NTT en orchestrant une forte baisse de ses tarifs. L’opérateur historique avait alors été obligé de baisser ses tarifs. Au final, la perte pour NTT s’évalue à près de 700 millions d’euros. Il reste que pour relever ce nouveau challenge, Sofbank doit être capable de rentabiliser et équilibrer son activité sous peine de continuer à perdre stupidement de l’argent. Softbank tisse une toile de ‘hot-spots’ Wi-Fi au Japon

Selon le magazine L’Expansion, en octobre, Softbank proposera 820 points d’accès à Internet sans fil dans les lieux publics japonais, réservés à ses cinq millions d’abonnés haut-débit “Yahoo BB!”. Le fournisseur d’accès, fusionnera son réseau de ‘hot-spots’ avec celui de sa filiale Japan Telecom, rachetée en 2004. Un abonnement mensuel “BB Mobile Point” sera vendu au prix plancher d’environ 2,5 euros, pour une connexion illimitée. Au Japon, plusieurs fournisseurs d’accès se disputent ce marché qui permet non seulement se connecter à Internet depuis un PC ou un PDA dans les lieux publics, notamment dans les nombreuses gares, mais aussi de téléphoner moins cher, grâce à des logiciels de voix sur IP comme Skype. A ce titre, Softbank prévoit une entrée dans l’univers de la téléphonie mobile dans les années à venir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur