Japon: un mobile rechargeable comme un briquet

Régulations

L’opérateur DoCoMo estime pouvoir lancer l’année prochaine le premier portable fonctionnant avec des piles à combustible

Malgré les progrès en la matière, les batteries de nos mobiles ont tendance à se vider assez rapidement. Une autonomie amoindrie par les nouveaux usages tels que les MMS, l’accès au Web ou encore l’envoi de photos. Tous ces nouveaux services sont très gourmands en énergie.

Au Japon, on a bûché sur la question et l’opérateur DoCoMo vient d’annoncer la mise au point d’une “nouvelle race” de batteries: les piles à combustible. “Si tout se passe correctement, nous devrions avoir le premier modèle l’année prochaine ou la suivante”, a déclaré jeudi à la presse le président du groupe Keiji Tachikawa. Objectif: booster la 3G Non seulement ces batteries se déchargeront moins vite. Mais en plus, les utilisateurs de ces téléphones pourront les recharger en quelques secondes, avec un flacon de combustible, comme on recharge un briquet. Pour l’opérateur, il s’agit de dynamiser son service de téléphonie de troisième génération (480.000 abonnés) qui permet d’accéder à haut débit à l’internet et doté de fonctions de visio-conférence. Car les abonnés nippons de ce service se sont plaints de la faible autonomie des mobiles proposés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur