Oracle Java SE 8 fait son entrée, sur les serveurs et dans l’embarqué

Logiciels
Oracle ADF Mobile HTML5 programmation Java © Nikolai Sorokin - Fotolia.com

C’est très discrètement que Java 8 a fait son apparition. Côté communication, Oracle devrait toutefois accentuer la pression dans les jours à venir.

En marge de ces résultats trimestriels décevants, Oracle vient de mettre en ligne la mouture définitive d’un produit très attendu : la plate-forme logicielle Java 8. Java SE 8 n’est pour le moment disponible qu’au travers du JDK 8 (Java Development Kit), accessible depuis cette page web du site de la firme, avec ou sans NetBeans 8.

Nulle trace actuellement d’un JRE 8 (Java Runtime Environment) sur le site www.java.com. Mais il est vrai que le lancement officiel de l’offre Java 8 n’est programmé que pour mardi prochain, le 25 mars.

Des apports majeurs

Au menu de cette version de Java, l’entrée en lice des expressions lambda, des fonctions anonymes qui permettent d’apporter plus de flexibilité au code, en proposant par exemple de traiter les fonctions en tant qu’arguments de méthodes.

Autre avancée majeure, le moteur JavaScript Nashorn, intégré directement au cœur de Java. Ceux qui confondaient Java et JavaScript ne se tromperont désormais plus : ce module permet en effet d’apporter le support du langage de programmation JavaScript au sein de l’environnement Java.

Parmi les autres fonctionnalités de cette version, nous notons l’arrivée de nouveaux packages de gestion des dates et heures, un traitement avancé des flux et de nombreuses améliorations dans JavaFX, dont la possibilité d’embarquer du code Swing au sein d’une application JavaFX et un meilleur support du HTML5 dans le composant web.

De la flexibilité, mais sans Jigsaw

Java SE 8 s’accompagne des Compact Profiles, des sous-ensembles prédéfinis de la plate-forme Java SE permettant d’adapter la taille de l’environnement d’exécution aux besoins réels de l’application. Une fonctionnalité dédiée spécifiquement aux machines les moins puissantes, par exemples des microserveurs.

Dans le même temps, Oracle livre Java SE Embedded 8, qui vise les secteurs de l’électronique embarquée et de l’Internet des Objets. Nous notons ici le support des architectures processeur ARM, Power et x86, et la possibilité d’installer Java sur des terminaux disposant de seulement 11 Mo d’espace de stockage.

Un vrai mouvement vers plus de légèreté semble donc engagé. Dommage toutefois que le projet Jigsaw, un système permettant de mettre en place et gérer des modules pour Java, ait été repoussé à Java 9.

NetBeans 8, le compagnon de Java 8

NetBeans 8 se veut l’environnement de développement de référence pour utiliser Java 8. Il reconnaît ainsi Java SE 8, Java SE Embedded 8 et Java ME Embedded 8. Le support des expressions lambda, des flux et des profils Java (trois point évoqués ci-dessus) sont pris en compte par cette nouvelle version.

À noter, la possibilité pour les applications Java SE Embedded 8 d’être déployées (pour test ou mise en production) directement sur des terminaux tiers. Par exemple un Raspberry Pi. NetBeans progresse également dans d’autres compartiments, comme le support de Java EE, du PHP, de JavaScript, de l’HTML5 ou encore du code C/C++.

Crédit photo : © Nikolai Sorokin – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les secrets de Java ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur