JavaFX, futur champion des applications Internet riches ?

Logiciels

La nouvelle version de cette solution est très convaincante.

Lors du keynote d’ouverture de la JavaOne 2009, les responsables de Sun Microsystems sont revenus sur les nouveautés de JavaFX.

Avec cette technologie moderne, la compagnie compte bien aller contrer les ténors du monde des applications Internet riches (RIA), que sont Adobe (avec Flash/Flex), Microsoft (avec Silverlight) et Google (sur Ajax). La première version de JavaFX a été installée sur plus de 250 millions de machines. Le kit de développement a été téléchargé environ 400.000 fois. L’intérêt pour cette technologie semble donc bien réel, et ce, d’autant plus que tout terminal compatible avec Java pourra accueillir JavaFX.

La compagnie dévoile aujourd’hui JavaFX 1.2. Au menu, vous trouverez de multiples optimisations, avec un support particulièrement poussé des accélérateurs graphiques. Ainsi, JavaFX est maintenant en mesure de fonctionner correctement sur des machines disposant de peu de ressources, comme les smartphones ou les téléviseurs de nouvelle génération (au travers de JavaFX TV), y compris lors de la lecture de flux vidéo en haute définition. Microsoft et Adobe sont ici clairement mis sur la touche.

JavaFX 1.2 dispose également d’une librairie de composants cross plate-forme. De plus, il est maintenant disponible sous Linux et OpenSolaris (en plus de Windows et Mac OS X). Enfin, sa gestion des flux multimédias est en progrès.

Mais ce n’est pas tout. Ainsi, Sun a dévoilé la version préliminaire d’un outil de création d’applications JavaFX destiné tout spécialement aux créatifs. Ce concurrent direct d’Adobe Flash CS4 semble plutôt abouti. Le déploiement des applications (sur le bureau, des terminaux mobiles, le web ou le Java Store) sera aisé. La mouture définitive de ce produit devrait être disponible en fin d’année.

Une boutique pour les applications Java (et JavaFX)

jamesgosling.jpg

James Gosling, président et Sun fellow (il est aussi le créateur de Java), nous a présenté le Java Store, un service qui permettra aux développeurs de distribuer leurs applications. Il prend la forme d’un module JavaFX simple d’usage. L’installation d’un logiciel se fait ainsi par simple tirer lâcher de son icône sur le bureau de l’utilisateur. Il est même possible de tester l’application sans installation préalable. Génial.

Les produits pourront être déployés sous Windows, Mac OS X, Linux, OpenSolaris, les terminaux mobiles, ou même les téléviseurs intelligents. En passant par le Java Store, les développeurs sont donc sûrs de toucher un très large public.

Le Java Store est disponible en version bêta à cette adresse. Aujourd’hui il n’intéressera essentiellement que les développeurs qui pourront se faire la main sur cette nouvelle plate-forme de distribution de logiciels. Sun Microsystems n’a pas encore détaillé les modes de rémunération des éditeurs, qui restent encore à définir. Une chose est toutefois certaine : ce service sera d’abord lancé aux États-Unis avant d’être étendu à d’autres pays.

javastore.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur