JBoss professionnalise l’Open Source

Régulations

L’Open Source professionnel change profil avec JBoss : apparition remarquée sur le carré magique de Gartner, confirmation de la politique d’indemnisation et évolutions structurelles

A la veille de la première conférence russe sur l’Open Source, Sacha Labourey, p-dg de JBoss Europe, nous a fait un point sur les plus récentes évolutions:

Le carré magique de Gartner Pour la première fois, JBoss fait son apparition sur un carré magique de Gartner. Peu importe les critiques associées à cette pratique du bureau d’étude: y figurer est une reconnaissance plus que symbolique. “C’est une aide pour nous faire reconnaître par les sociétés classiques que d’apparaître sur le radar du Gartner. Il nous place aux côtés des géants du logiciel“. L’indemnisation Là aussi, l’engagement d’indemnisation des clients de l’éditeur sur le risque Linux est un message envoyé au marché. “C’est une demande de nos clients les plus importants. Dans l’incertitude liée aux suites qui seront données aux procès lancés pas SCO contre les acteurs du système libre, l’engagement d’indemnisation apporte une sécurité à nos clients et leur garantit un code sans risque“. “Nous anticipons nos réponses sur des questions légales et face à un risque potentiel, nous adoptons une protection générique“. Stratégie marketing plus que véritable menace, car à bien y regarder, JBoss n’est pas directement visé par les procédures en cours… “Java n’est pas Linux !. Les évolutions structurelles de l’éditeur L’évolution la plus sensible de JBoss porte sur sa stratégie. La pédale douce est mise sur les annonces technologiques: JBoss prend le temps de la réflexion sur sa croissance et prolonge son approche professionnelle par une évolution structurelle. “Nous capitalisons sur notre expérience. Nous nous sommes engagés dans une requalification de notre structure partenariale et de nos channels“. En fait, JBoss doit faire face à une nouvelle problématique, commerciale cette fois-ci. L’éditeur ne propose plus seulement sa plate-forme applicative, il a diversifié son offre en intégrant plusieurs produits. En particulier la pile logicielle JBoss Enterprise Middleware System, ou JEMS. (lire nos articles). Une mutation en forme de révolution culturelle pour l’éditeur ! Et Eclipse ? JBoss s’est clairement engagé en début d’année sur la plate-forme Open source. Où en est-il sur cet engagement ? “Eclipse est une matière première, un outil pour ses développeurs. Pour nous, c’est donc plus qu’une stratégie, c’est une évidence, un standard de facto dans le monde Java“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur