Jean-Louis Constanza quitte Tele 2

Cloud

Le très virulent directeur général de Tele 2 France et vice-président Europe du Sud quitte le navire après 7 ans de bons et loyaux services

Le secteur français des télécoms perd une forte tête. Jean-Louis Constanza, directeur général de Tele 2 France et vice-président Europe du Sud, quitte l’opérateur pour d’autres horizons. Il y était entré en 1999.

Le directeur général avait déjà plusieurs fois défrayé la chronique en tapant très fort sur ses concurrents historiques et en dénonçant la non concurrence sur le marché des télécoms. En septembre dernier, il s’en prenait vertement aux prix de gros de l’abonnement de France Télécom. “Avec ce tarif de gros, il n’y a pas de concurrence possible. Nous n’aurons pas la possibilité d’imiter France Télécom, sans même parler d’être moins cher. France Télécom reste en monopole, c’est un retour en arrière considérable”, déclarait-il. En mars, il dénonçait les conditions d’exercice des MVNO, les opérateurs virtuels mobiles: “Les projets d’opérateurs mobiles virtuels (MVNO) [sont des] alibis qui apparaissent en ce moment; ils montrent par la modestie de leurs objectifs et de leurs tarifs, que nous avons raison de continuer à demander le droit de participer à ce marché pour l’animer“. A force de déclarations assassines, l’opérateur semble avoir obtenu ce qu’il voulait puisque Tele2 est devenu MVNO en avril 2005. Sous sa direction, se sont multipliées les campagnes de pub incisives et la montée en puissance de l’opérateur en France. Mais sous son règne, Tele 2 a également été épinglé pour ses pratiques de démarchage abusives. Pour l’Europe du Sud, il sera remplacé par Andrea Filippetti, actuellement directeur général de Tele 2 Italie. En France, l’intérim sera assuré par Olivier Anstett, actuellement directeur général adjoint.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur