Jean-Ludovic Silicani, quatrième président de l'Arcep

Régulations

Il succède à Jean-Claude Mallet qui interrompt prématurément son mandat de 6 ans pour des raisons personnelles et de santé.

Comme présenti, le quatrième président de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) depuis sa création en janvier 1997 vient d’être nommé par décret présidentiel publié au Journal officiel le 8 mai dernier. Jean-Ludovic Silicani succède à Jean-Claude Mallet, nommé le 4 janvier 2009 et qui démissionne prématurément de ses fonctions pour des raisons “strictement personnelles et de santé” alors que son mandat devait durer 6 ans.

Ancien élève de l’Ena et conseiller d’Etat, Jean-Ludovic Silicani est né le 20 mars 1952 à Alger. Après divers missions de conseiller, il occupe la direction de l’Agence nationale de valorisation de la recherche (ANVAR) de 1984 à 1986. Ensuite, il entre au ministère de la Culture comme directeur de l’administration générale jusqu’en 1992. Il enchaîne alors comme directeur général de la Bibliothèque de France, prend la direction du cabinet de Simone Veil, alors ministre de la Santé, puis devient commissaire à la réforme de l’Etat de 1995 à 1998.

En 2001, il rejoint la présidence du Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) et, en 2006, entre au conseil d’administration de la Réunion des musées nationaux (RMN). D’octobre 2007 à avril 2008, il est chargé de la rédaction du Livre blanc sur l’avenir de la fonction publique. Il intervient ensuite comme membre du Comité pour la réforme des collectivités locales, présidé par Édouard Balladur avant d’être appelé à la tête de l’Arcep à 57 ans.

Déploiement du réseau très haut débit FTTH (fibre optique à domicile), 4e licence mobile et l’arrivée des nouvelles technologies de communication mobile type 4G/LTE sont les principaux dossiers qui attendent Jean-Ludovic Silicani.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur