Jean-Noël de Galzain (Wallix) : «Il faut réduire la complexité des outils de sécurité»

Sécurité

Wallix propose des solutions de sécurité simples d’emploi et aisées à administrer. Une manière de démocratiser ce type d’outils.

Entretien express avec Jean-Noël de Galzain, président-directeur général de Wallix, en marge du salon Solutions Linux / Open Source 2011. Wallix est une société proposant deux produits de sécurité distincts : WAB (Wallix AdminBastion), qui surveille le trafic réseau en temps réel; et WLB (Wallix LogBox), qui se charge de collecter et d’analyser les logs. « Nous sommes positionnés sur la sécurité informatique, avec une spécialisation sur la traçabilité », précise Jean-Noël de Galzain.

Concernant WLB (dont une nouvelle version a été dévoilée récemment), Jean-Noël de Galzain nous confie qu’il souhaiterait ouvrir les APIs permettant de créer des analyseurs syntaxiques de fichiers de logs. Les éditeurs de logiciels pourraient ainsi développer des modules permettant à WLB de relire les journaux d’événements créés par leurs applications. Wallix envisage également de fournir WLB sous forme d’un service hébergé, ce qui simplifierait l’utilisation de cette solution.

Pour WAB, Jean-Noël de Galzain souligne le rapport évident qu’a cet outil avec les systèmes de gestion de l’identité. Une stratégie de plus en plus centrale pour les outils de sécurité. WAB peut prendre en charge les annuaires en interne, ou se connecter à un système de gestion des identités existant. Des fonctionnalités qui pourraient être renforcées en septembre, avec la sortie de la version 3.0 de cette offre.

Le point commun principal de ces deux produits reste leur simplicité d’utilisation. « Il faut réduire la complexité des outils de sécurité et proposer des systèmes intelligents et simples d’emploi. » Une déclaration qui résume à elle seule le crédo de Wallix.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur