Jean Planet, Kosmos : « réussir notre transition vers l’open source »

LogicielsOpen Source
Kosmos - Jean Planet

Jean Planet, dirigeant de Kosmos, éditeur spécialisé dans les solutions numériques dédiées au monde de l’éducation, revient sur la transition de la société vers l’open source.

Au cours de l’été, Kosmos dévoilait une version open source de K-Sup, son outil de gestion de contenu (voir « Kosmos s’ouvre à l’open source »).

Un virage important pour l’éditeur nantais, qui propose des solutions numériques dédiées au monde de l’éducation : espaces numériques de travail, portails, intranets, solutions mobiles, service…

Ce spécialiste du monde numérique dans les secteurs de l’éducation et de la formation emploie aujourd’hui une cinquantaine de personnes. Entretien avec Jean Planet, dirigeant de la société Kosmos.

Silicon.fr – Pourquoi avoir souhaité basculer vers l’open source ?

Jean Planet – C’est le fruit d’une longue maturation et d’un important travail en amont. Nos marchés ont une grosse appétence pour l’open source. Nous commencions ainsi à percevoir sur le terrain une demande de nos clients pour un modèle plus ouvert.

Notre offre s’appuie sur Java et des briques open source. Nous voulions aussi devenir contributeurs de cette dynamique, afin de faire évoluer les briques technologiques qui ont fait vivre notre société.

Comment s’est déroulée cette transition ?

Dès 2009, des contrats de maintenance et d’infogérance ont été mis en place, afin de sortir du modèle économique de licence pour aller vers le service. C’était un prérequis pour se diriger vers l’open source.

Nous avons commencé a refactoriser K-Sup afin de lui permettre de répondre aux bonnes pratiques d’un projet open source : socle modulaire, code documenté, site communautaire, etc. Aujourd’hui, le pas est franchi avec K-Sup v6, accessible en version bêta, mais qui devrait passer en RC (Release Candidate) puis en GA (version finale) fin 2013 – début 2014.

Quels sont les premiers retours suite à la sortie de K-Sup v6 ?

Les premières mises en production de cette version en diffusion limitée sont en cours. Les retours sont très positifs en termes de stabilité et d’évolutions apportées par cette version.

On espère qu’à partir de 2014, notre transformation vers l’open source arrivera à son terme. Il faudra alors faire le travail d’animation de la communauté. Avoir une approche plus ouverte ouvre des potentialités de synergies avec nos clients ; établissements d’enseignement supérieur et de recherche, laboratoires travaillant sur des sujets d’innovation, etc.

Aujourd’hui, notre approche reste modeste : nous ne tirons pas de plans sur la comète ! Pour nous l’élément clé est avant tout de réussir notre passage à l’open source. Nous avons effectué un bon travail de préparation dans ce sens, mais le match restera à jouer en 2014.

Notez que Kosmos est présent sur le salon Educatec Educatice, qui se déroule du 20 au 22 novembre 2013 à Paris – Porte de Versailles.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – L’informatique à l’école


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur