Cloud : avec JEDI, Microsoft devient le fournisseur clé du Pentagone

CloudIAASPAASProjetsSecteur Public

Microsoft a remporté le méga-contrat JEDI à 10 Md$ de services cloud attribué par le Pentagone. AWS a exprimé sa « surprise ».

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Après une suspension estivale, le Département de la défense des États-Unis (DOD) a annoncé l’attribution de son méga-contrat de fourniture de services cloud. Il restait deux candidats en lice : AWS et Microsoft. Le groupe dirigé par Satya Nadella s’est finalement vu attribuer le contrat JEDI (Joint Enterprise Defense Infrastructure) de 10 milliards de dollars sur 10 ans.

La décision met fin à un processus d’attribution sous tension impliquant les poids lourds américains des services cloud. Amazon Web Services (AWS), longtemps considéré comme favori par les analystes, s’est dit « surpris de cette conclusion » en faveur de son rival.

« AWS est clairement le leader dans le domaine du cloud computing [public], et une évaluation détaillée fondée purement sur la comparaison des offres conduit nettement à une autre conclusion », a déclaré le groupe dans un communiqué dont Geekwire s’est fait l’écho.

L’activité cloud d’Amazon a fait les frais d’une approche du dossier jugée anticoncurrentielle par l’administration Trump. Et d’accusations de favoritisme émanant de concurrents.

Oracle et IBM, écartés de l’appel d’offres, ont d’ailleurs dénoncé à plusieurs reprises un mode d’attribution jugé inéquitable. Oracle, s’estimant injustement évincé, a déposé plainte l’hiver dernier. Mais un juge fédéral a rejeté ses arguments mi-juillet.

Google, de son côté, a jeté l’éponge dès octobre 2018, estimant n’avoir « pas reçu l’assurance » de la confirmité de ce contrat avec ses « principes en matière d’intelligence artificielle ».

C’est dans ce contexte que Microsoft a raflé la mise.

IaaS et PaaS Azure

Partenaire de longue date du DoD, la firme de Redmond a exprimé sa satisfaction par le biais de Toni Townes-Whitley, président US Regulated Industries chez Microsoft :

« Nous sommes fiers d’être un partenaire à part entière de la stratégie cloud globale du DoD. Comme il a été expliqué tout au long du processus d’attribution de JEDI, le DoD a un objectif clair : déployer la technologie la plus innovante et la plus sécurisée disponible sur le marché pour répondre aux besoins urgents et critiques des combattants d’aujourd’hui. »

Le Pentagone, de son côté, a rappelé que « le contrat JEDI Cloud apportera une infrastructure en tant que service (IaaS) et une plateforme en tant que service (PaaS) de niveau entreprise pour soutenir les opérations et les missions du Département de la défense » américain.

L’ensemble est couplé aux technologies d’intelligence artificielle (IA) et d’apprentissage automatique (machine learning) du fournisseur.

Microsoft s’est ainsi déclaré ravi « d’élargir son partenariat de longue date avec le DoD ». Et de soutenir ses effectifs et ses missions grâce aux « capacités différenciées du cloud Azure ».

(crédit photo © Shutterstock)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :
  • Cloud
  • Microsoft