Jeu en ligne: Second Life est victime d’une faille de sécurité

Sécurité

Même si, lorsque l’on est plongé dans un jeu la réalité semble bien loin, un pirate bien réel lui, peut soudainement s’en prendre à votre machine

Second Life, le site de jeu qui affiche la plus importante croissance du secteur très juteux du jeu en ligne, a été victime d’une importante défaillance de sa sécurité qui a entraîné la fuite de milliers d’informations sur des joueurs.

Le groupe derrière le site web, Linden Lab, précise dans une lettre qu’il a envoyé à l’ensemble de ces 650.000 utilisateurs durant le week-end que plusieurs milliers de données, dont des adresses, des mots de passe et des informations bancaires ont été compromis.

Tous les utilisateurs de ce site de jeu en ligne, doivent donc demander un nouveau mot de passe.

Selon le décompte affiché sur l’URL prés de 286.000 personnes se sont connectées à l’URL dans les 60 derniers jours, soit autant de données probablement dans la nature, ou pire entre les mains de hackers.

Selon Cory Ondrejka, la chef technologique de la firme, interrogé par Reuters : “C’est sûr que ce n’est pas très plaisant pour nos clients, mais, la prévention est le moyen le plus rapide pour contrer d’éventuelles attaques.”

Selon le Linden Lab la faille a été découverte le mercredi 6 septembre. Le groupe précise dans son communiqué qu’il a lancé une enquête qui a démontré qu’un pirate pouvait accéder à la base de données de Second Life en utilisant un 0 day exploit présent dans des logiciels commerciaux placés dans les serveurs de Second Life.

Le Linden Lab précise également que “les noms des victimes de ce vol ne sont pas encore connus, mais qu’un blog dédié à cette information va bientôt être ouvert…

Second Life est un jeu en 3D qui fonctionne sur le Net. Ce monde imaginaire et fantastique est peuplé de personnages créés par les internautes. Les joueurs achètent et revendent des terres virtuelles et peuvent carrément en faire ne activité lucrative grâce au principe du ‘Linden Dollars’, une monnaie virtuelle qui peut-être échangée contre de vrais dollars.

À l’époque de son lancement, ce jeu révolutionnaire a fait exploser la frontière entre le jeu multijoueurs en ligne et l’E-économie. Preuve en est, Coca-Cola ou bien encore la Wells Fargo ont crée des personnages les représentants et des magasins virtuels, et ce n’est pas tout, des musiciens comme Duran Duran ou Suzanne Vega ont donné des concerts virtuels dans Second Life.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur