Jeux sur téléphone portable : l’expérience d’In-Fusio

Régulations

In-Fusion propose des services de jeux clés en main aux opérateurs télécoms, et dépasse le million et demi de joueurs abonnés à ses services de téléphonie mobile

In-Fusio est à la convergence des attentes des opérateurs télécoms et des utilisateurs de téléphonie mobile. La démocratisation du téléphone mobile, sa présence dans toutes les couches sociales et économiques, en font un gigantesque marché.

Parfois assimilé par les 15-27 ans à une console de jeux portable, phénomène accentué par l’arrivée des mobiles multimédia à écran couleur, le téléphone mobile est une source potentielle de cash que les opérateurs savent exploiter. La possibilité de jouer sur un mobile n’a-t-elle pas été l’argument principal des publicités des opérateurs télécoms à Noël 2002 ? 30 euros par an et par abonné joueur In-Fusio a calculé que chaque joueur enregistré accroît le revenu moyen par utilisateur (ARPU) de 30 euros par an. Télécharger un jeu, charger un niveau, afficher un score génèrent du cash, et des surprises sur la facture, ces opérations n’étant pas comprises dans les forfaits. Créé en 1999, présent en France, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne et en Chine, In-Fusio enregistre l’inscription de 8.000 nouveaux joueurs chaque mois, soit une augmentation mensuelle de 17%. En janvier 2003, 595.000 joueurs actifs ont généré plus de 3,5 millions d’interactions MS et téléchargements. Les consoles/téléphones envahiront le marché Quel sera l’avenir de la société lorsque les éditeurs de jeux vidéo auront envahi le marché ? Surtout lorsque les performances des futures plates-formes de téléphonie mobile vont se rapprocher des consoles de jeux portables, jusqu’à être comparées à ces dernières. Le N-Gage de Nokia, avec ses jeux sur cartouches qui seront distribués chez les revendeurs télécoms et jeux vidéo, s’inscrit directement en concurrence avec le GameBoy Advance de Nintendo. Sega, Eidos, Namco et d’autres acteurs majeurs du jeu vidéo se sont déjà engagés auprès de Nokia pour porter leurs vedettes sur N-Gage, comme Lara Croft. In-Fusio vise l’équilibre financier pour le troisième trimestre 2003. Il a réalisé un troisième tour de table en décembre 2002, et a ainsi réussi à lever 5 millions d’euros pour financer l’accélération du déploiement de sa plate-forme, et consolider sa position de leader sur les marchés européens et chinois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur