Jeux-vidéos: nouveautés portables et recyclage au menu de l’E3

Régulations

La grand messe du jeu-vidéo ouvre ses portes à Los Angeles. Au programme: nouvelles consoles portables et suite de jeux à succès

La prochaine édition de l’E3 (Electronic Entertainment Expo) qui ouvre ses portes à Los Angeles ce mercredi ne devrait pas décevoir les attentes. En tout cas en ce qui concerne les consoles portables.

Les géants du secteur doivent en effet annoncer leurs très attendus nouveaux produits pour ce marché très juteux pour l’instant dominé par l’indéboulonnable Nintendo et sa GameBoy Advance (GBA). Honneur au leader donc qui doit annoncer sa nouvelle génération de console portable, la DS, dotée d’un double écran en couleur. La machine, qui doit théoriquement être lancée avant la fin de l’année, aurait pour processeur central un ARM 9 cadencé à 67 MHz (contre 16 pour l’ARM 7 de l’actuelle GBA), ainsi qu’ un coprocesseur ARM 7 fonctionnant à 33Mhz, soit le même que la GBA, mais en 2 fois plus rapide. Elle disposerait également de 4Mo de mémoire. Les 2 écrans de la console offriraient une résolution de 256 par 192 pixels chacun. En plus des fonctions 2D équivalentes a celles de la GBA, des fonctions 3D implémentées permettraient d’atteindre 120.000 polygones / seconde. Rappelons que la GBA est une console permettant uniquement la 2D. Enfin, la console disposerait d’une interface tactile, et surtout, serait Wi-Fi permettant de la faire communiquer sans fil avec d’autres appareils ou d’autres consoles. Nintendo compte sur sa DS pour conforter sa place de leader (168 millions d’unités -GameBoy et GBA- vendues en 15 ans). Mais la maison mère de Mario devra subir les assauts d’un autre géant nippon, Sony, qui va profiter de l’E3 pour présenter sa PSP. La PSP sera dotée d’un écran TFT 16:9 de 4,5 pouces (11,43 cm) avec une résolution 480 par 272 pixels en 24 bits et d’un bi-processeur 32-bit MIPS R4000. Selon Sony, cette console serait 10 fois plus rapide que l’actuelle PS2. Le core graphique disposera de 2 Mo de mémoire VRAM à 166MHz. La console sera également pourvue de 2Mo de mémoire eDRAM intégrée ainsi que 8Mo de mémoire accessible. Les jeux seront présentés sur des supports UMD (Universal Media Discs), des cartouches de 60mm pouvant stocker 1,8 Go, et capables de transférer les données à la vitesse de 11Mbp/s. La PSP intégrera enfin un contrôleur WiFi 802.11b et sera capable de décoder la vidéo MPEG4/H246. Pour le son, Sony annonce un contrôleur 8 canaux. Mais Sony a déjà perdu une première bataille: celle du lancement. Alors que Nintendo a toujours pour objectif la fin de l’année, Sony a officiellement annoncé que la PSP ne sera lancée que le 31 mars 2005. La cause: un catalogue de jeux encore trop pauvre. Derrière ces deux géants, la place faite aux challengers est minuscule. On observera néanmoins attentivement la présentation de la nouvelle console/téléphone de Nokia, la N-Gage QD. Il s’agit pour le finlandais de faire oublier le formidable bide de sa première N-Gage. Ce nouveau modèle sera d’abord moins cher: 200 dollars et 200 euros contre 300 euros pour la précédente version. Nokia a ajouté que la QD disposerait de batteries plus performantes, que l’écran serait plus lumineux et que les fonctions de jeux seraient améliorées. La taille et la forme devraient être également revues, il ne sera ainsi plus nécessaire de retirer la batterie pour changer de cartouche de jeu…. Enfin, le haut parleur du téléphone ne devrait plus se trouver sur la tranche de la console ce qui donnait un aspect assez ridicule lors de l’utilisation. Des changements suffisants pour faire la différence ? C’est à voir. Nokia, qui ne dispose d’aucune légitimité dans le monde du jeu-vidéo, souffre d’une image assez négative suite au torrent de critiques qui a accompagné le lancement de la première N-Gage. Du côté des consoles de salon, les passionnés n’auront pas grand chose à se mettre sous la dent. Quelques rumeurs au moins: une nouvelle évolution de la XBox de Microsoft et le successeur de la GameCube (Nintendo) pas attendu avant 2006. Quant à Sony, il devrait annoncer le lancement européen de la PSX, ultime évolution de la PS2 dotée d’un graveur de DVD. Jeux: du recyclage, encore du recyclage

Comme pour le cinéma, l’industrie du jeu-vidéo mise désormais sur les suites et les adaptations de succès littéraires ou cinématographiques. Autant dire que cet E3 ne brillera pas par des sorties très originales.

Ainsi, le leader mondial Electronic Arts (40% des jeux vendus aux USA) va présenter la nouvelle version du jeu “Harry Potter”, du “Seigneur des Anneaux” ainsi que celle des “Sims”. Du côté du français Infogrames, on mise sur “Driver 3” maintes fois retardé et sur l’adaptation du dessin-animé “Transformers”. Take Two poursuit le filon “GTA” et Microsoft compte tirer son épingle du jeu avec l’attendue suite de “Halo”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur