Jeux vidéos : Sony prépare son PlayStation Phone

Logiciels

Sony ne souhaite pas revivre la même année que 2009. Entre une sortie plutôt décevante de la PSP Go et l’arrivée du concurrent plus « casual » d’Apple, Sony veut lancer le PlayStation Phone pour conserver son avance sur l’iPhone.

Une véritable opposition de style semble se tenir entre, d’un côté, Sony et ses consoles portables (PSP) et, de l’autre, Apple avec l’iPhone 3 GS. Malgré la poussée du smartphone, la firme de Tokyo Sony prépare un PlayStation Phone.

Après une sortie décevante de la PSP Go, Sony relève la tête sur le terrain des consoles portables. A en croire le Wall Street Journal, la firme prépare toute une gamme d’appareils mobiles pour cette année dont un « smartphone avec lequel il sera possible de télécharger et de jouer à des jeux Playstation ».

Si aucune information officielle n’a encore réellement filtré, cette hypothèse d’un produit mi-téléphone mi-console est plus que probable. Malgré l’échec cuisant du N-Gage de Nokia aux capacités jugées trop faibles, Sony pourrait bien tenter de freiner la poussée d’Apple sur le terrain des loisirs mobiles.

Autre innovation, Sony serait également sur un autre appareil transportable «qui brouillerait les lignes entre un netbook, un e-reader et une PSP ». Un produit hybride directement en concurrence avec l’iPad…

Il reste que Sony a encore beaucoup à faire puisque face à l’échec relatif de la PSP Go, la firme avait vu son choix de s’axer sur les supports dématérialisés vivement critiqué par ses distributeurs et revendeurs. Pour autant, la vente de jeux dématérialisée n’a jamais eu autant le vent en poupe que cette année.

Egalement, le choix d’Apple

De son côté, Apple a aussi fait le choix de s’orienter vers le jeu. La firme a décidé de diminuer le prix d’adhésion au programme des développeurs pour Mac. A l’image de celui pour l’iPhone l’adhésion ne coûtera désormais que 99 dollars par an. Cette orientation vise à «renouveler le potentiel de jeu sur Mac ». C’est là un choix qui fait écho à la kyrielle de jeux proposés sur l’iPhone à des prix modiques et, parfois, de facture correcte.

Sony détient encore des armes de choix dans sa main. Concurrencer Apple sur un terrain que la firme a su apprivoiser sera, peut-être, une nouvelle épreuve de taille.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur