J.M. Dubrueil, Intel France: Centrino en 45 nanos, terminaux 'MID'… les axes 2008

Cloud

Ce 16 janvier, la Bourse américaine a mal noté les perspectives d’Intel. Pourtant les résultats de l’année fiscale ont confirmé la très bonne santé du géant du processeur. Explications, commentaires de Jean-Marc Dubreuil, président d’Intel France

Les chiffres d’Intel sont bons. Mais la Bourse, avec ses réflexes spéculateurs, fait feu de tout bois. Dans le contexte actuel de l’économie américaine chahutée par la déroute de certaines banques, victimes des « subprimes » (prêts immobiliers à taux variable), l’action Intel a été touchée.

Pourtant le géant mondial ne manque pas d’arguments pour rassurer le marché.

Jean-Marc Dubreuil, président d’Intel France, nous a confirmé les orientations ambitieuses du groupe. Aucune appréhension pour l’année à venir.

Selon lui, l’innovation n’a jamais été aussi soutenue. Elle s’est traduite, au cours des mois écoulés, par la commercialisation de la technologie « Core » des processeurs (multi-coeurs), avec l’apparition d’une nouvelle architecture et la miniaturisation des « chips » à 45 nano-mètres.

« Un million de processeurs à 45 nanos ont déjà été vendus. Cela représente déjà une proportion importante de10% de la fabrication d’Intel » souligne-t-il.

Jean-Marc Dubreuil tient également à souligner qu’il n’y a pas eu de retard dans les plannings, contrairement à certaines affirmations ou rumeurs:

« La production et la livraison de cette nouvelle génération de processeurs se sont déroulées selon le calendrier prévu sans incident particulier« , affirme J.M. Dubreuil.

Le marché a très bien accueilli le lancement de la carte mère X38, dédiée aux poste de travail de haut de gamme (‘workstations’)

« Mais en volume, il ne fait pas de doute que le best-seller de l’année écoulée, c »est la gamme Centrino qui arrive largement en tête« .

Le succès du Centrino devrait encore se confirmer en 2008 avec le lancement d’ici à la fin du 1er semestre 2008, des premiers modèles de Centrino en technologie 45 nanos.

A noter que ces modèles seront les premiers à apporter la connectivité sans fil « WiMax » [connexion radio à haut débit, sur 10 à 30 km]

Autre produit phare attendu: la nouvelle génération attendue « Quaker » en version 45 nanos. Le ‘cross over’ par rapport aux processeurs actuels devrait intervenir au 3è trimestre 2008

Par ailleurs, toujours en technologie 45 nano-mètres, le marché attend, en architecture 45 nano-mètres, les futurs terminaux dits « MID » (Mobile Internet devices). Des prototypes ont été présentés lors du Salon CES de Las Vegas vient de fermer ses portes.

Parmi les premiers constructeurs qui se sont déjà portés acquéreurs, figure notamment Toshiba, BenQ.

« Il est encore difficile de prédire ce à quoi rassembleront ces nouveaux équipements portables: entre la console de jeux portable et le mini-PC, de poche, se connectant directement et immédiatement à Internet. L’enjeu de cette nouvelle génération de terminaux portables c’est d’avoir dévelopé lecode « footprint«  qui accélère la connectivité, qu’il s’agisse de Windows ou de Linux. »

Les premiers PC portables dotés du WiMax sont attendus pour le milieu de l’année 2008. Intel est associé directement ou indirectement à 200 projets pilotes en cours. Et les premiers PC portables devraient venir de Toshiba, Lenovol, Assus, HP, Dell… »

« L’Europe est la deuxième région au monde derrière l’Asie Pacifique. Elle se singularise par rapport aux autre régions par sa propension forte à valider très vite les solutions de connectivité telles que le Wi-Fi. Et bientôt le Wimax« .


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur