Arrêté, John McAfee demande l’asile politique au Guatemala

RégulationsSécurité

Recherché par le Belize dans le cadre d’une enquête pour meurtre, John McAfee, fondateur de l’éditeur de logiciels du même nom, réclame l’asile politique au Guatemala.

Recherché par le Belize (Amérique centrale) dans le cadre d’une enquête pour meurtre, John McAfee, fondateur et ancien dirigeant de l’éditeur de logiciels antivirus éponyme, a été interpellé par la police du Guatemala.

John McAfee, 67 ans, a été arrêté en début de semaine pour avoir pénétré illégalement sur le territoire, a déclaré le ministre de l’Intérieur guatémaltèque, Mauricio Lopez Bonilla, à l’Associated Press. Selon le porte-parole de la police du pays, l’entrepreneur pourrait être expulsé vers le Belize ou rapatrié aux États-Unis.

John McAfee est-il la victime d’une cabale ?

Recherché depuis trois semaines comme témoin par les autorités du Belize, John McAfee avait pris la fuite après que Gregory Faull, l’un de ses voisins américains sur l’île d’Ambergris Caye au Belize, a été retrouvé mort par balle dans la piscine de son domicile, le 11 novembre.

Auparavant, Gregory Faull, 52 ans, s’était plaint du comportement des chiens de John McAfee, dont quatre ont été empoisonnés deux jours avant le décès de M. Faull…

En cavale, John McAfee a publié plusieurs messages sur son blog et sur Twitter, afin de clamer son innocence et de préciser les raisons de sa fuite. Dans un entretien accordé le 12 novembre à Wired, il a déclaré préférer ne pas se rendre, plutôt que d’être persécuté par les autorités du Belize.

Finalement, M. McAfee, accompagné de sa jeune amie originaire du Belize, Samantha Venegas, et de son avocat guatémaltèque, Telesforo Guerra, est réapparu mardi 4 décembre au Guatemala où il a été arrêté.

Hier soir, lors d’une conférence de presse devant la Cour suprême guatémaltèque, son avocat, ancien procureur général du Guatemala, a déclaré que son client, victime de persécutions au Belize, a déposé une demande d’asile politique.

Revers de fortune

John McAfee a démissionné en 1994 de la société fondée par ses soins en 1987 sous le nom de McAfee Associates. L’entreprise a été rachetée par Intel en 2010 pour la somme de 7,68 milliards de dollars.

Millionnaire ayant essuyé des revers de fortune, John McAfee réside au Belize depuis 2009, où il entretient des relations difficiles avec le voisinage et les autorités locales, qui le soupçonnent de fabriquer une drogue de synthèse (méthamphétamine) et de posséder des armes à feu non déclarées.


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur