Jolla lance son smartphone sandwich sous Sailfish OS

Poste de travail
Jolla, un nouveau concept de smartphone sous Sailfish OS

C’est un étrange smartphone que propose Jolla avec un système modulaire qui reconfigure automatiquement le terminal opéré sous un dérivé de MeeGo.

Jolla est une start-up finlandaise qui s’est donnée pour ambition de développer des smartphones sous Sailfish OS, la plate-forme dérivée du projet open source MeeGo que Nokia a délaissé au profit de Windows Phone. Jolla vient d’annoncer son premier smartphone, au nom homonyme.

Jolla, un nouveau concept de smartphone sous Sailfish OS
Jolla, un nouveau concept de smartphone sous Sailfish OS.

Outre sa plate-forme, le smartphone Jolla se distingue par un système de blocs interchangeables qui reconfigurent automatiquement l’interface du terminal selon le profil attribuée à sa couleur. Vert pour les applications de loisirs, rouge pour le travail, par exemple. « De manière magique, l’application change pour s’accorder aux préférences de votre couleur et design, indique le constructeur sur son site. Couleurs, polices, tonalités, profils, fonctionnalités – tous s’adapteront comme vous le souhaitez simplement en unissant les deux moitiés. » Selon Jolla, les possibilités de pré-configuration de ce téléphone sandwich d’un genre nouveau sont « infinies ».

Annoncé pour la fin de l’année

Selon les quelques informations fournies par le site de Jolla, ce premier smartphone propose un écran de 4,5 pouces, un processeur double cœur, une caméra 8 millions de pixels pour une capacité de stockage de 16 Go extensible en microSD, une batterie amovible et supportera la 4G. Le tout dans un design plutôt rectangulaire (à la manière du Lumia 920 ou 925) qui laisse clairement apparaître les deux parties « assemblables » de l’appareil. A noter que Sailfish OS serait compatible avec les applications Android permettant ainsi de draguer les utilisateurs des solutions Google en offrant une offre logiciels pléthorique dès son lancement.

Le terminal joue plutôt dans la cour des smartphones haut de gamme, donc. Le Jolla devrait être disponible sur plusieurs marchés européens avant la fin de l’année et sera proposé à 399 euros TTC « si vous rejoignez le Mouvement et obtenez un numéro de pré-commande », prévient le constructeur. Autrement dit, si on le réserve pour l’acheter en direct.

La concurrence alternative s’étoffe

Si le Jolla a de quoi attiser la curiosité, tant par son système modulaire que par l’OS qu’il embarque, il restera à vérifier que celle-ci se maintiendra jusqu’à la disponibilité réelle du terminal dans quasiment six mois. D’ici là, Google et Apple devraient avoir renouvelé leurs offres systèmes et leurs puissance marketing risque d’étouffer la patience des intéressés.

Sauf à proposer une véritable offre alternative portée par une innovation pleine de promesses. Réponse en fin d’année. Mais les offres alternatives aux géants Android, iOS, Blackberry et Windows Phone commencent à se bousculer au portillon de l’offre. Les premiers smartphones Firefox OS sont attendus pour juin, Samsung promet cette année l’arrivée des premières modèles sous Tizen et Canonical s’intéresse aussi au marché mobile avec Ubuntu Phone OS. Sans parler des nombreux dérivés d’Android qui pullulent en Chine. Jolla va devoir jouer des coudes.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur