Jouve va numériser 210.000 ouvrages de la BnF

Régulations

La BnF lance une nouvelle phase de numérisation de documents, qui devrait permettre à la bibliothèque numérique Gallica de passer de 1,4 million à 1,7 million de titres d’ici trois ans.

La Bibliothèque nationale de France (BnF) poursuit son colossal travail de numérisation. Un nouveau contrat a ainsi été signé avec Jouve, qui devra – en partenariat avec Safig, Diaéis et BancTec – numériser plus de 70.000 ouvrages par an, dont 70 % seront tirés des collections de la BnF et 30 % de celles des bibliothèques partenaires.

La numérisation s’effectuera en 400 points par pouce, avec un taux de reconnaissance des caractères garanti de 98,5 % pour les documents postérieurs à 1750. 20 % des documents seront traités avec taux porté à 99,9 %. Bon point pour les fans de Gallica (le site web de la BnF), au moins 10 % des documents seront fournis en ePub, un format particulièrement bien adapté aux appareils de lecture type eBook. Notez que la phase précédente, lancée en 2007, avait permis de numériser 36,6 millions de pages, les intervenants étant alors d’ores et déjà le trio Safig-Diaéis-BancTec.

Ce contrat a été signé pour une durée de trois ans, renouvelable un an. Un minimum de 210.000 ouvrages devrait donc rejoindre le catalogue de la bibliothèque numérique de la BnF. Tous les domaines seront couverts : art, droit, économie, histoire, littérature, philosophie, politique, sciences… À ce jour, Gallica regroupe plus de 1,4 million de documents en libre accès. Ce chiffre devrait être porté à plus de 1,7 million d’ici trois ans.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur