Joyent lance son OS cloud open source, SmartOS

CloudDatacentersOpen SourceRéseauxServeurs

Illumos et KVM sont au cœur de l’OS open source SmartOS de Joyent. Une nouvelle offre très prometteuse.

Joyent est un fournisseur de solutions de cloud computing californien qui vient tout juste d’achever l’adaptation de l’hyperviseur KVM à son OS open source SmartOS. Une bonne manière de mettre un coup de projecteur sur cette solution, qui sert depuis plusieurs années déjà de fondations à l’offre SmartDataCenter de la firme… et a toujours été accessible sous licence open source.

SmartOS est un système d’exploitation dédié au monde des serveurs et du cloud computing. Ce produit abouti s’architecture autour du kernel Illumos (dérivé d’OpenSolaris). Il propose donc des fonctionnalités très avancées, telle la présence du système de fichiers ZFS, des sondes DTrace, et – maintenant – d’une virtualisation à deux niveaux : virtualisation matérielle (KVM) ou isolation logicielle (Zones).

« Joyent SmartOS est la seule solution de serveur cloud pouvant gérer à la fois la virtualisation matérielle avec KVM et la virtualisation au niveau du système d’exploitation sur une seule plate-forme », se félicite Jason Hoffman, fondateur et scientifique en chef de Joyent. « Cette association des options de virtualisation, la consistance des données garantie par ZFS et l’identification immédiate des problèmes assurée par DTrace, est la collection de technologies la plus puissante et efficace pour le développement d’applications dans le cloud. J’invite les développeurs qui utilisent les hyperviseurs VMWare, Citrix, Red Hat ou Microsoft à tester cette solution open source. »

Cet OS est suffisamment générique pour s’adapter à d’autres marchés que le cloud : appliances (logicielles ou matérielles), opérateurs (télécom ou réseau), calculs hautes performances (HPC), développement, etc. Les faibles besoins en mémoire vive de ce système d’exploitation (128 Mo) lui permettront également de tourner en tant que micro instance virtuelle ou d’adresser le marché de l’électronique embarquée. Plus de détails sur SmartOS se trouvent sur la page web du projet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur