JP Morgan annule son contrat d’externalisation avec IBM

Cloud

La banque va réintégrer les 4.000 salariés passés chez Big Blue. Une première depuis l’essor de l’outsourcing

JP Morgan fait machine arrière. Selon les

Echos, moins de 18 mois après avoir conclu un contrat d’externalisation de ses services informatiques avec IBM, la banque américaine freine des deux pieds et décide d’annuler l’accord. Le contrat, d’un montant de 5 milliards de dollars, courait sur 5 ans. C’est une première dans l’univers de l’outsourcing. JP Morgan va donc réintégrer ses 4.000 salariés qui étaient passés chez Big Blue afin de prendre en charge la gestion du système informatique de la banque. JP Morgan explique ce revirement par sa fusion avec BankOne qui devrait lui permettre d’obtenir une plus grande capacité à gérer ses propres technologies et infrastructures, selon un communiqué. IBM n’est pas en cause. En effet, en cas de problème avec Big Blue, JP Morgan aurait simplement changé de partenaire. La fusion de ces deux géants permet simplement des économies. Par ailleurs, le futur président de la banque, Jamie Damon, est un partisan de la réinternalisation. Même si IBM n’est pas en cause, c’est une franche mauvaise nouvelle pour le groupe qui avait remporté ici un de ses plus beaux contrats d’outsourcing. JP Morgan devra certainement payer des pénalités à Big Blue pour rupture unilatérale du contrat -sauf litige. On n’en connaît pas encore le montant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur