Jules-Henri Gavetti, Ikoula : « les Cloud souverains ne sont pas encore sur nos radars »

Cloud

Pdg de l’hébergeur Ikoula, Jules-Henri Gavetti explique le positionnement de sa société, notamment en complément des offres banalisées et très industrielles d’Amazon Web Services. Et explique ses espoirs relativement au projet Cloud de la Nouvelle France Industrielle… à condition que l’approche soit plus ouverte que lors de la mise en place des Cloud souverains.

Pdg d’Ikoula, Jules-Henri Gavetti revient sur la transformation de sa société en fournisseur de Cloud. Un positionnement qui, pour cet hébergeur né à Reims et réalisant un peu plus de 6 millions d’euros de chiffre d’affaires, passe par une complémentarité avec les offres de Cloud public à bas coût d’un Amazon Web Services. « On devient le deuxième moteur d’Amazon, en étant un provider local apportant un back-up, un PRA et un PCA », explique le Pdg. Qui affirme ne pas être aujourd’hui menacé ni par les Cloud souverains Cloudwatt ou Numergy, ni par les opérateurs télécoms : « la plupart de leurs offres ne sont pas sorties », constate-t-il.

En complément :
Retrouvez toutes les interviews vidéos du salon Cloud Expo sur notre Web TV


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur