Juniper absorbe Netscreen valorisé à 4 mrds de dollars

Réseaux

Juniper Networks, deuxième fabricant mondial de routeurs, absorbe Netscreen Technologies, un spécialiste en protection des réseaux.
La transaction repose sur un échange d’actions (OPE), sans paiement “cash”

Netscreen a incontestablement pris de la valeur ces derniers mois, à mesure que les risques “réseau” se sont agravés. Au cours de ces dernières années, ce fabricant de “firewalls” a montré sa capacité à se développer dans un marché difficile. Il avait donné du fil à retordre à son principal concurrent, Check Point. Netscreen propose toute une gamme de boîtiers de protection réseau (appliances, “firewalls”) et de solutions VPN. Cette absorption, qui rapproche deux leaders, l’un dans les routeurs et commutateurs réseau, et l’autre dans la sécurité, présente une logique certaine saluée par les experts de ce marché. Commentaire de Scott Kriens, directeur général de Juniper: ”

C’est une combinaison de deux grands noms. Juniper et Netscreen ont séparément prouvé leurs aptitudes opérationnelles. Ensemble nous allons accélérer notre capacité à ‘adresser’ un marché étendu avec des solutions complémentaires de premier choix. Nos clients nous ont appris que sécurité, fiabilité et performances sont critiques pour leur réseau d’entreprise et ensemble nous allons fournir une réponse homogène à cette problématique.L’action de Netscreen bondit Cette information a impacté de façon contradictoire la cotation en Bourse des deux acteurs. L’action de Netscreen a bondi de 41% pour atteindre 37,34 dollars tandis que celle de Juniper a chuté de 8% à 27,19 dollars. Les deux sociétés qui sont basées à Sunnyvale, sont voisines de quelques blocs d’immeubles. La transaction devrait aboutir dans le courant du deuxième trimestre. Chaque action de Netscreen se verra troquée contre 1,404 actions de Juniper. De quoi réjouir les quelque 900 employés de Netscreen qui s’ajouteront aux 1.600 de Juniper : “L’ensemble de l’équipe de Netscreen Technologies est ravie de cette nouvelle” nous a déclaré Robert Thomas, directeur général de Netscreen Norman Girard, Vulnerabilite.com (c)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur