Kasperky 7.0: une solution triple protection

Régulations

L’éditeur de logiciels russe dévoile sa nouvelle solution antivirus pour les
particuliers

Pour sa conférence de presse annuelle, la firme russe a évoqué les dernières versions pour ?particuliers’ de son célèbre antivirus KAV (Kaspersky Anti-virus) et de KIS (Kaspersky Internet Security).

La version 7 se veut avant tout une solution efficace car “la protection à 100 % n’existe pas. Même avec un excellent antivirus (ndr: catégorie à laquelle KAV et KIS semblent appartenir), qui protège à 99 %, il reste toujours une probabilité d’infection”, souligne Stéphane le Hir, Directeur France de Kaspersky.

La nouvelle version du logiciel apporte des compléments par rapport à la version précédente. La solution KIS contient deux nouveaux éléments : un contrôle parental et une protection de la vie privée.

Cependant, le point fort de la nouvelle mouture semble être sa « triple protection » composée de trois éléments : une mise à jour des bases de signature, un moteur heuristique et une analyse comportementale. Chacun d’eux opère dans un champ d’action bien précis.

– La mise à jour des bases de signatures met à disposition des utilisateurs tous les antidotes développés par la firme.

– Le moteur heuristique prend en charge le temps qui s’écoule entre la publication d’un antidote et sa mise en activité. Il évite, durant le laps de temps écoulé, toute activité ou propagation de virus ou autre malware.

– Le dernier élément, l’analyse comportementale fait fonction de garde-fou supplémentaire. Alexei Kalgin, chef produit moscovite, donne plus de détails. “L’analyse comportementale « traque » tout activité suspecte pas à pas. Si une action malicieuse est repérée, la fonction « roll back » (ndr : retour en arrière) annule toute action effectué par le script suspect.”

KAV 7.0 se veut une réponse directe à la grande activité virale actuelle. Selon le Directeur France, “plus de 200 codes malicieux apparaissent chaque jour“. Malgré son ?activité intense’, la triple protection ne ralentit pas l’ordinateur, rapellent à plusieurs reprise les responsables présents.

Les dernières innovations du “laboratoire le plus réactif du monde” sont avant tout dues à la ?typologie’ des pirates qui a évolué. “Il y a 10 ans, ce sont des adolescent qui pirataient. Aujourd’hui, le pirate agit avant tout pour l’argent“, affirme Alexei Kalgin.

La version 7 vise donc à assurer une protection maximale aux particuliers. La réactivité accrue de la base de signatures, une heure environ, fournit, selon les termes du directeur France, une protection efficace des données de l’usager. Le tout en temps réel, manière de coller au plus près toute nouvelle activité ou attaque virale interne ou externe.

Interrogé sur la concurrence, notamment OneCare de Microsoft et Norton, Stéphane Le Hir ne s’étend pas vraiment. Il dit juste que la solution intégrée de Windows n’est pas vraiment de qualité. Quant à la ‘boîte jaune’ (Norton) et sa position dominante, le directeur France déplore le peu d’accords commerciaux obtenus par son logiciel. Et de préciser que KAV perce en Allemagne et aux Etats-Unis entre autres.

La solution antivirus devrait être disponible le 18 juin au prix de 39,95 euros (pour KAV) et 70 euros pour KIS.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur