Pour gérer vos consentements :
Categories: Sécurité

Kaspersky expose sa classification des menaces

En matière de virus, il y a l’embarras du choix. Raison invoquée par l’éditeur russe Kaspersky pour établir sa cartographie du malware. Selon l’éditeur, la gamme des VirWare, c’est-à-dire les virus, vers et autres codes malveillants sont un type de menace en constante augmentation puisqu’ils se diffusent de manière indépendante. Les Trojans, eux, se diffusent par l’intervention de l’utilisateur.

Une classification que tient à apporter Kaspersky dans la mesure où, à en croire l’éditeur, 77 % des malwares entrent dans la catégorie des chevaux de Troie. Les chercheurs de Kaspersky Labs ont alors tenté de former des sous-categories de menaces afin d’y voir un peu plus clair. On y trouve alors les « Trojans Ransom » qui vont crypter les données et ensuite faire du chantage pour pouvoir les rétablir correctement, ou encore les « Trojans-Game Thief » chargés voler logins et crédits pour les jeux en ligne.

L’éditeur s’inquiète aussi de la montée des menaces sur les supports mobiles : « des créateurs de virus commencent à se spécialiser dans l’écriture de chevaux de Troie sur les téléphones mobile s« . Selon Kaspersky, ces attaques en sont encore au stade primitif mais « on note une hausse continue du nombre de codes malveillants envoyés via des SMS« .

Sur le front des spams, l’éditeur dit faire confiance aux techniques utilisant l’expérience des utilisateurs : « des produits comme Cloudmark Desktop ou iHateSpam utilisent des techniques utiles pour lutter contre les spams (pourriels). Lorsqu’un nombre important d’utilisateurs marquent un message comme étant un spam, le produit l’identifie comme tel pour le reste de la communauté« .

Rien de bien nouveau donc mais cette classification aide à en voir un peu plus clair sur le panel des menaces informatiques existantes.

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago