Kelkoo est acheté 475 millions d’euros par Yahoo!

Cloud

Effet de surprise garanti? Alors que l’on attendait son introduction en Bourse, le comparateur de prix Kelkoo vient d’être racheté par Yahoo!

475 millions d’euros, c’est le montant que Yahoo! a évalué et négocié pour prendre le contrôle total de Kelkoo. L’opération devrait être finalisée au cours du deuxième trimestre.

C’est la fin de l’aventure indépendante de Kelkoo, créée il y a quatre ans, celle d’une start-up Internet, figure emblématique survivante de l’ère de la bulle spéculative. Avec 250 personnes et une implantation de filiales dans 9 pays européens, Kelkoo s’est imposé progressivement, avec son moteur de comparaison de prix et de marques. La société a su profiter, au bon moment, de l’engouement pour les valeurs Internet afin de lever des fonds importants et financer son développement en Europe. Le comparateur de prix va rejoindre les services de Yahoo! Europe, et participera, aux côtés d’Overture (liens sponsorisés), à l’évolution du modèle économique du portail. Kelkoo bénéficie, en effet, d’un moteur de comparaison de prix rôdé, qu’alimentent plus de 2.500 sites marchands partenaires. L’acquisition de Kelkoo va permettre à Yahoo! de diversifier sa gamme de portails commerciaux. “Le commerce apparaît comme l’une des composantes primordiales de la recherche” a déclaré Terry Semel, directeur général de Yahoo! Les 27 millions d’usagers mensuels de Kelkoo en Europe en ont fait le troisième site de commerce électronique du vieux continent. Les activités du comparateur devraient se maintenir sur l’Europe, mais son développement vers les Etats-Unis ou le reste du monde est peu probable, bien que Kelkoo soit présent aux US par le truchement des fusions et acquisitions réalisées par le groupe. Pierre Chappaz, p-dg et fondateur de Kelkoo, restera à la tête du comparateur, qui devrait conserver son nom, sa technologie et ses employés. Le meilleur des 3 scénarios…

Kelkoo ne faisait pas mystère de son intention d’expansion. Trois scénarios étaient en lice, explique Sadek Chekroun, directeur général de Kelkoo France. ”

Nous envisagions un IPO, très clairement. Mais en parallèle, nous avions des discussions pour acquisition, et des pourparlers avec un gros compétiteur américain. C’est ce dernier scénario que nous avons abandonné récemment, pour nous concentrer sur les deux premiers.” Au début de 2003, Yahoo et MSN Europe avaient confié leurs pages de shopping à Kelkoo. Le capital de Kelkoo est détenu à 16% par les fondateurs, dont Pierre Chappaz, président (ex directeur marketing d’IBM France), et les employés; 16% par des capitaux-risqueurs français Banexi Ventures, Innovacom, SGAM – Société Générale, Turenne Capital; 14,3% par des investisseurs espagnols (NetJuice et BBVA), 16%,3% par des investisseurs scandinaves (Norvège), et le reste est détenu par d’autres capitaux-risqueurs et des “business angels” privés. Chiffre d’affaires 2003 : 42,5 millions d’euros (plus que doublé en douze mois: 15,3 millions en 2002). L’équilibre financier (profits bruts opérationnels) a été atteint en septembre 2002, et premiers bénéfices opérationnels annuels à la fin de l’exercice 2003. P. Mangin


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur