Kodak cède ses brevets à un consortium américain

Régulations

1100 brevets de Kodak passent dans le giron d’un consortium, lequel les livrera sous licence à une douzaine de grandes sociétés IT.

Eastman Kodak Company, en pleine déroute, vient de vendre 1100 brevets à un consortium composé d’Intellectual Ventures (Seattle) et de RPX Corporation (Californie).

Ces brevets, tous liés au monde de l’imagerie numérique, sont cédés pour un total de 525 millions de dollars. C’est nettement moins que ce qu’espérait la firme, qui tablait sur un montant maximum de 2,6 milliards de dollars.

Toutefois, le principal serait accompli, explique ITespresso.fr. Les créanciers avaient en effet posé comme condition la cession de ces brevets pour au moins 500 millions de dollars.

Ils devraient donc se montrer plus confiants pour accompagner le redressement de Kodak qui devrait sortir du rouge dans le courant du premier semestre 2013.

La distribution des brevets, déjà assurée

Dans un communiqué, Kodak précise que l’accord financier met un terme aux litiges juridiques qui l’opposaient aux deux entreprises (Intellectual Ventures et RPX) en matière d’exploitation de propriété intellectuelle.

Néanmoins, le plus important se jouerait en coulisse, selon TechCrunch.

Moyennant une contribution financière destinée à régler la transaction, les nouveaux propriétaires seraient prêts à monter un système de distribution de licences à une douzaine de grands acteurs de l’IT : Adobe, Amazon, Apple, Facebook, Fujifilm, Google, HTC, Huawei, Microsoft, RIM, Samsung et Shutterfly.

Crédit photo : © Kromosphere – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Incollable sur les grands noms du monde IT ?

Reportage : Cisco, à Oslo, à la découverte des labs dédiés à la téléprésence

Reportage : Cisco, à Oslo, à la découverte des labs dédiés à la téléprésence

Image 5 of 23

Reportage : Cisco, à Oslo
Créée en 1933 avec le démarrage de la radio et des haut-parleurs, la compagnie Tandberg s'est fait une solide réputation à partir de 1989 dans la communication vidéo, jusqu'à développer des systèmes de visioconférence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur