Kodak se lance dans les imprimantes

Cloud

Il s’agit pour l’américain de compenser le déclin du film photo traditionnel ou argentique

Le géant Kodak est fragile. En ayant mal négocié le virage du numérique, l’entreprise s’est mise en difficulté. Pour y échapper, le groupe a décidé de diversifier ses produits et de miser sur le “digital”. Il compte aussi se lancer sur le très lucratif marché des imprimantes à jet d’encre.

Une porte-parole du groupe en Suède a confirmé les informations rapportées ce 25septembre par le Wall Street Journal. En mettant l’accent sur son activité d’imprimantes, Kodak va se trouver en concurrence directe avec les autres fabricants ou vendeurs d’imprimantes implantés sur ce marché, comme Hewlett-Packard, Canon, Lexmark ou Dell. Selon le Wall Street Journal, le coût de ce projet, avec des acquisitions de taille moyenne sur les trois ans à venir et un renforcement des investissements dans les nouveaux segments de croissance, pourrait atteindre deux milliards de dollars. Kodak espère grâce à cette stratégie accroître son chiffre d’affaires de 5 à 6% chaque année. Mais dans le même temps, le groupe vendra ou fermera également pour un milliard de dollars environ d’activités, ce qui pourrait conduire à de nouvelles réductions d’effectifs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur