KPN est mis à l’amende

Cloud

L’opérateur néerlandais a pris des libertés avec sa politique tarifaire

Le groupe batave a été condamné à 450.000 euros d’amende pour avoir proposé aux Pays-Bas des réductions de coûts téléphoniques à ses clients professionnels sans en avoir demandé l’autorisation au régulateur. Afin de fidéliser sa clientèle, KPN avait temporairement proposé jusqu’à 5.000 euros de réduction à ses clients entreprises en échange de la signature d’un nouvel abonnement. Comme tous les opérateurs historiques, KPN souffre, notamment dans les télécommunications fixex. En janvier 2004, 800 suppressions d’emploi ont affecté cette branche. En novembre dernier, l’opérateur annonçait 700 autres suppressions de postes, toujours dans la même filiale. Les revenus du fixe de l’opérateur ont enregistré une baisse de 7,8% à 149 millions d’euros au 3è trimestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur