KPN et EDS licencient

Cloud

Les deux entreprises vont supprimer 2.500 emplois chacune

Pour l’opérateur néerlandais KPN et le deuxième groupe américain de services informatiques, les programmes de restructuration se poursuivent.

KPN annonce qu’il pourrait supprimer 2.500 emplois dans ses activités de téléphonie fixe au cours des deux prochaines années. “Au cours de l’année écoulée, nous avons trouvé du travail hors de KPN pour un millier de persones. Au cours de la prochaine période prévue, soit de 2004 à 2006, il y en aura 2.500 autres. J’ai convaincu le p-dg Ad Scheepbouwer de cela hier”, a expliqué au journal de Volkskrant Theo Borgert, le directeur des ressources humaines des activités fixes. Chez EDS, l’heure est aux restrictions sévères: le groupe fait état d’une perte nette de 600.000 dollars comparé à un bénéfice net de 86 millions sur la période correspondante de 2002.. Conséquence: 2.500 emplois sont, là aussi, sur la sellette. Le deuxième groupe américain de services informatiques, qui se restructure après la forte baisse de ses ventes l’année dernière aura supprimé 5.200 emplois d’ici la fin 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur