KPN met 766 M euros pour acquérir Getronics

Cloud

L’opérateur télécom historique hollandais propose l’acquisition de son
compatriote Getronics, géant fragile du service informatique et de la
maintenance. A 6,25 euros par action, l’offre amicale devrait réussir

Avec cette acquisition, KPN se placera de facto au premier rang du marché des services informatiques aux Pays-Bas.

Comparable à celle de nombreux autres opérateurs télécoms, cette acquisition dans les services consolide, chez KPN, sa stratégie de diversification des activités auprès des entreprises.

A 6,25 euro l’action, soit une prime de 23% par rapport au cours le plus récent, il en coûtera 766 milions d’euros.

Ce 30 juillet, l’action Getronics s’est envolé de 21,18% à 6,18 euros.

Ce projet d’OPA a reçu le soutien « unanime » du directoire et du conseil de surveillance de Getronics. Les deux groupes avaient déjà engagé des discussions en 2006 qui n’avaient pas pu aboutir. Entretemps, Getronics avait susciter quelques convoitises. Début juillet, il était question de Systinet comme acquéreur potentiel.

De cette absorption, il résultera la suppression de plusieurs centaines de postes, et des économies annuelles de 50 millions d’euros à partir de 2009, sans compter des crédits d’impôts reportables de Getronics à hauteur d’une centaine de millions d’euros.

Ces dernières années, Getronics qui compte encore 25.000 personnes, a connu de profondes restructurations, avec de multiples cessions d’actifs.

Les activités de Getronics en Belgique, aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne et en Amérique du Nord seront conservées, mais les cessions de certaines activités jugées non stratégiques seront confirmées.

Getronics a réalisé au premier semestre un bénéfice avant impôts, charges financières, amortissement et exceptionnels de 34 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires de 1,28 milliard, soit une marge de 2,7%. Sa santé financière était fragilisée depuis quelques années déjà.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur