Développement : REAL Studio s’adapte à l’HTML5

Cloud

REAL Studio 2011r2 met l’accent sur les applications web, avec l’intégration de nouveaux composants et une exploitation des technologies issues de l’HTML5.

En décembre 2010, REAL Software avait adapté son outil de programmation rapide REAL Studio au monde du web. Une mini révolution pour les développeurs, puisqu’il devenait possible de créer une application desktop ou web à partir d’un même code source, tout en profitant de la présence d’outils évolués. Le plus marquant d’entre eux reste celui chargé de créer les interfaces graphiques des applications, qui facilite non seulement cette tâche, mais élimine aussi le besoin de créer le code afférent (qui est totalement masqué aux yeux du développeur). C’est sans conteste la grande force de REAL Studio.

L’éditeur dévoile aujourd’hui la mouture 2011r2 de son offre. D’importants efforts ont été consentis sur la partie web de ce RAD (Rapid Application Development). De nombreux contrôles ont ainsi été ajoutés : barre d’outils, menu contextuel, champ de recherche, lecteur vidéo (H.264) et affichage de cartes (via Google Maps). Le support de l’HTML5 fait également son entrée. Le composant vidéo l’exploitera si possible (sinon, un module Flash sera utilisé). De plus, l’application sera en mesure de remplacer ses appels Ajax par des requêtes effectuées au travers des WebSockets (lesquels se montrent plus rapides). Enfin, une fonctionnalité de géolocalisation a été ajoutée. D’autres nouveautés concernent les applications web, tels le support de JSON et une meilleure fluidité d’affichage des interfaces graphiques.

Les développeurs traditionnels n’ont pas été oubliés, quoique la moisson soit ici plus maigre. Nous notons toutefois de larges progrès dans le support de Cocoa (sous Mac OS X) et la gestion des connexions à des serveurs MySQL en SSL. D’autres avancées plus marquantes devraient concerner le monde desktop dans le futur, telle l’utilisation de LLVM comme nouveau moteur de compilation de code. Aucune date de disponibilité n’a toutefois été avancée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur