L’ordinateur Watson d’IBM défie les champions du jeu Jeopardy!

Régulations

Watson est un ordinateur spécialisé dans le traitement des questions émises en utilisant un langage ‘naturel’. Forte de ses capacités, cette machine va être confrontée aux champions du jeu Jeopardy!.

Après avoir démontré qu’un supercalculateur (en l’occurrence Deep Blue) pouvait tenir la dragée haute aux meilleurs joueurs d’échec, IBM s’attaque à un nouveau défi : faire participer un ordinateur au jeu télévisé américain Jeopardy!. Une tâche bien plus difficile qu’il n’y parait, la machine devant ici analyser et comprendre rapidement les questions posées, tout en faisant abstraction des subtilités, blagues, devinettes et autres joyeusetés dont fait usage le présentateur de l’émission. Watson devra aussi faire montre d’un sens aigu de la stratégie.

Cet ensemble de paramètres a largement occupé les équipes d’IBM Research, chargées de faire de l’ordinateur Watson un futur gagnant à Jeopardy!. Watson est architecturé autour de processeurs POWER7. Il est spécifiquement conçu pour comprendre le sens et le contexte du langage humain, tout en étant capable d’apporter des réponses précises à des problèmes complexes. Il franchit ainsi un pas de géant dans le domaine de l’analytique par rapport à des solutions comme Deep Blue, qui misaient avant tout sur la puissance de calcul brute.

Watson participera à Jeopardy! Les 14, 15 et 16 février prochain Il sera opposé à deux des champions les plus célèbres, Brad Rutter (plus de 3,2 millions de dollars de gains) et Ken Jennings (plus de 2,5 millions de dollars de gains). IBM promet de reverser toutes les sommes gagnées par sa machine à des œuvres de charité. Avant même d’être vainqueur, Watson est d’ores et déjà beau joueur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur