L’ Île-de-France veut devenir le futur “poumon” du logiciel libre

Régulations

Si le greffon prend, il s’en suivra une longue étreinte ‘hexagonale’ sur la
banquise…

Le ministre de l’Économie, Thierry Breton vient d’apporter son soutien à la création d’un pôle de compétitivité dédié aux logiciels libres. La mission de ce pôle sera de “fédérer les talents et les compétences du monde de la recherche, des entreprises et des communautés françaises du logiciel libre”

Ce projet est porteur d’une grande ambition : faire de l’Île-de-France le centre névralgique, scientifique, académique et économique du libre en Europe, et devenir une référence mondiale pour la recherche, le développement et l’édition de logiciels libres.

L’élaboration du projet a nécessité un grand travail de l’ensemble de cet écosystème du Logiciel Libre, qui s’est aujourd’hui rassemblé derrière un bureau provisoire ayant la charge de remettre le dossier final aux équipes de la direction générale des entreprises.

“La France a donné des contributions majeures à la recherche et au développement en Informatique, et a été à l’avant-garde du mouvement libre “, déclare Roberto Di Cosmo, Professeur d’Informatique à l’Université Paris 7. “Je suis particulièrement heureux de voir les pouvoirs publics contribuer à la naissance d’une initiative qui, en fédérant tous les acteurs du Logiciel Libre, avec ouverture et dynamisme, pourra propulser la France sur le devant de la scène mondiale.”

Alexandre Zapolsky, président de l’ASS2L et initiateur du projet, s’entousiasme : “Ce jour est un grand jour pour le Logiciel Libre français et européen. Je salue la vision de Monsieur Breton et c’est l’ensemble des entreprises du Libre que nous représentons, qui applaudit des deux mains cette initiative”, déclare-t-il.

Et d’ajouter : “Nous sommes fiers de pouvoir compter sur le ralliement et le soutien de la grande majorité de l’écosystème du Libre.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur