Pour gérer vos consentements :
Categories: 4GRéseaux

La 4G de Free couvre 30% de la population

A l’occasion du lancement de son offre 4G début décembre, Free Mobile ne précisait pas le taux de population, ou territoire, couvert par son réseau très haut débit préférant communiquer sur le nombre d’antennes mobiles déployées. De 700, au lancement du service, ce nombre est passé à 824 début janvier (lire Couverture 4G : Orange refait une partie de son retard sur Bouygues).

Un volume de sites mobiles qui couvrirait un peu plus de 30% de la population en 4G, selon le baromètre des connexions Internet mobiles du quatrième trimestre 2013 mis en place par DegroupTest. Un taux équivalent à celui que visait initialement Orange… pour la fin 2013 (lire La 4G Orange dans cinquante agglomérations à la rentrée). Le baromètre qui s’appuie sur 109 854 tests de débit 4G (et 251 909 en 2G/3G) est effectués par les utilisateurs du service à partir de 15 des terminaux 4G les plus populaires du marché. Un volume de tests suffisamment représentatif pour s’approcher de la réalité du marché sans vocation à fournir la performance brute du réseau des opérateurs mais sa disponibilité et sa capacité à un instant T.

Bouygues Telecom premier en couverture

Parti bon dernier sur la 4G, c’est en toute logique que Free s’inscrit comme le moins représentatif sur ce marché en matière de disponibilité de réseau 4G. « Toutefois, ces résultats devraient évoluer dans le bon sens au premier trimestre 2014, indique DegroupTest. Pour Free, nous ne disposons pas de suffisamment de mesures pour tirer de conclusions. »

Sans surprise, la vedette revient à Bouygues Telecom qui, fort de son réseau 2G (1800 MHz) basculé en 4G, couvre plus de 72% des utilisateurs en 4G. Suivi d’Orange, avec 45,65%, un chiffre en deçà des 50% revendiqués par l’opérateur; et SFR avec 40,55% conformes à ses annonces.

Orange premier en débits

Mais Orange se rattrape sur les débits qui dépassent, en moyenne, les 34 Mbit/s en réception et 10 Mbit/s en émission. L’opérateur historique profite des 150 Mbit/s théoriques permis par sa bande de 20 MHz de fréquences continues en 4G. Ce n’est pas le cas du réseau de Free qui, bien que bénéficiant également de 20 MHz duplex, propose à peine 18,6 Mbit/s descendants pour 5,6 Mbit/s montant.

Les capacités de SFR et Bouygues Telecom s’inscrivent entre ces deux extrêmes avec respectivement près de 24 Mbit/s (7,8 Mbit/s sortant) et près de 22 Mbit/s (9,8 Mbit/s). On reste somme toute loin des 60-80 Mbit/s en moyenne présentés lors des premiers tests à l’ouverture des réseaux 4G respectifs des opérateurs. A surveiller.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La 4G, comme si vous y étiez !

Recent Posts

Noyau Linux : Rust fusionné demain (ou presque)

Le support Rust for Linux pourrait être prêt pour la version 5.20 du noyau Linux,…

2 jours ago

Cloud et sécurité : les référentiels-clés selon le Clusif

Le Clusif a listé 23 référentiels pour traiter le sujet de la sécurité dans le…

2 jours ago

Tech : une équité salariale contrariée

Malgré des avancées, la diversification des embauches et l'équité salariale progressent lentement dans les technologies…

2 jours ago

Assurance cyber : le marché français en 9 chiffres

Primes, capacités, franchises, indemnisations... Coup de projecteur sur quelques aspects du marché français de l'assurance…

2 jours ago

CodeWhisperer : AWS a aussi son « IA qui code »

Dans la lignée du passage de GitHub Copilot en phase commerciale, CodeWhisperer, son concurrent made…

2 jours ago

Zscaler met plus d’intelligence dans la sécurité Zero Trust

Zscaler renforce les capacités d'intelligence artificielle de sa plateforme de sécurité Zero Trust Exchange, de…

3 jours ago