La 4G/LTE sur le point de débarquer sur le réseau d’Orange

4GMobilitéRéseaux
4G

Orange s’apprête à tester la 4G/LTE à Marseille. En attendant, l’opérateur étend son offre professionnelle 42 Mb/s au grand public.

Philippe Perrain avait vu juste. En novembre 2011, le responsable grands comptes chez Huawei France estimait que la 4G/LTE arriverait en France dès le milieu de l’année 2012. Orange vient de lui donner raison, ou presque.

L’opérateur annonce, ce jeudi 22 mars, qu’il lancera un pilote 4G en juin 2012. Certes, pour l’heure, il ne s’agit que d’une expérience, qui plus est limitée à Marseille dont les 150 stations radio devrait couvrir la presque quasi totalité de la ville phocéenne. Il n’en reste pas moins que la 4G fera ses premiers pas en France au début de l’été. Le LTE (Long Term Evolution) permettra de répondre, en partie, à l’augmentation de la consommation de données des réseaux mobiles.

Jusqu’à 150 Mbit/s

Le test du réseau s’effectuera avec l’équipementier Alcatel-Lucent, installateur du réseau de nouvelle génération de communication mobile qui déploie ses solutions 4G aux États-Unis notamment. Les nouvelles capacités de l’infrastructure permettront d’offrir des services allant jusqu’à 150 Mbit/s de débits théoriques. Outre la capacité à délivrer le service, les tests permettront probablement de mesurer les débits réels.

On peut néanmoins s’interroger sur la méthodologie du test grandeur nature face à l’absence de terminaux 4G pour l’heure en France. Orange nous indique qu’il utilisera des clés USB 4G à connecter aux notebooks et que plusieurs tablettes de ses fournisseurs sont déjà compatibles. On pense, bien sûr, à l’iPad 3, notamment. Mais l’opérateur semble faire l’impasse sur les smartphones et autres téléphones mobiles.

Offres 4G début 2013

Le lancement des premières offres commerciales de la 4G est attendu au début de l’année 2013, comme l’avait précédemment indiqué le PDG d’Orange Stéphane Richard. Le réseau 4G/LTE s’étendra ensuite à trois autres grandes villes dans les douze prochains mois, nous précise l’opérateur.

En attendant, Orange préfère communiquer sur du concret avec l’extension de son offre 3G+ à 42 Mbit/s. Désormais estampillé H+, le service tire parti du HSPA+. Plus de 40 grandes agglomérations profitent de la technologie, soit 50  % de la population environ. Elle s’étendra dans le courant de l’année à d’autres métropoles, dont Bordeaux, Nancy, Metz, Strasbourg, Toulouse, Angoulême ou… Marseille.

Revaloriser le réseau

Jusqu’alors réservée aux entreprises et professionnels, l’offre à 42 Mbit/s s’ouvre désormais au grand public. Orange lance le forfait 5Go H+ qui inclut, comme son nom l’indique, 5 Go de données échangées par mois (débit réduit au-delà) et jusqu’à 70 chaînes de télévision. Le tout à partir de 59 euros mensuels avec engagement de 24 mois.

À l’heure où les forfaits mobiles avec la voix illimitée tombent sous la barre des 30 euros (et même des 20 euros chez Free Mobile et B&You de Bouygues Telecom), l’offre 5Go H+ entend répondre aux consommateurs les plus exigeants en matière de qualité de service. Un service à valeur ajouté qu’Orange-France Telecom compte bien exploiter pour revaloriser et monétiser son réseau. Du coup, l’offre commerciale 4G/LTE pourrait en priorité s’adresser aux professionnels lors de son lancement, dans un premier temps.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur