La 5G se concrétise chez Intel

4GComposantsMobilitéPoste de travailRéseaux

Intel annonce la commercialisation de ses premiers modems 5G pour 2019. Tout en enrichissant son offre 4G et Wifi.

Intel vient de présenter ses nouvelles générations de modems pour terminaux mobiles. Et particulièrement ceux qui se destineront à exploiter le réseau cellulaire 5G.

La série Intel XMM 8000 est ainsi la première supportant la 5G NR (new radio). La firme de Santa Clara a également annoncé avoir passé son premier appel téléphonique dans la bande des 28 GHz en utilisant son 5G Modem, sa première solution de silicium dédiée au nouveau réseau.

Les XMM 8000 traiteront les signaux issus des bandes au-dessus de 6 GHz et se destinent aux smartphones comme aux PC, aux automobiles, ou aux CPE (Customer Premises Equipments), les équipements de communication déployés au sein des entreprises. Intel déclare être au cœur de douzaines d’expérimentations dans le monde qui l’aideront à faire de la 5G une réalité.

4G à 1,6 Gbit/s

Disponible à partir de la mi-2019, le XMM 8060 sera le premier modem commercialisé de la série. Outre la 5G NR (autonome et non-autonome), il supportera également les réseaux 2G, 3G et 4G.

Intel annonce également le XMM 7660. Ce nouveau modem 4G (LTE) intègre les technologies d’agrégation de fréquences et à travers une large gamme de bande. Une combinaison qui, sur le papier, lui permet d’atteindre 1,6 Gbit/s de capacité d’échange. Le XMM 7660 sera également disponible courant 2019.

En complément, Intel entend commercialiser « bientôt » du Wifi gigabit. Et se tient près pour fournir, dès 2018, les composants qui accompagneront les appareils 802.11ax, une norme de Wifi « intelligent » (qui adapte les flux aux usages utilisateurs) et capable de fournir plusieurs gigabits de débits.

Assurer la transition vers la 5G

Avec cette nouvelle gamme de produits, Intel entend à la fois assurer la transition de la 4G vers la 5G et répondre à l’ensemble des usages que la prochaine génération de réseau mobile permettra de mettre en œuvre en regard des fonctions de virtualisation du réseau et des services Cloud.

« Nos investissements dans un portefeuille complet de technologies et de produits sont essentiels à la concrétisation de notre vision d’une connectivité 5G sans couture », commente Cormac Conroy, vice-président d’Intel et directeur général du groupe Communication et Devices. « Aujourd’hui, les réseaux sans fil sont l’équivalent de données conduisant le long d’une route à une seule voie; demain, il faudra que les réseaux 5G deviennent des autoroutes à plusieurs voies lorsque les données se déplaceront à une vitesse distendue, ajoute Sandra Rivera, vice-présidente principale et directrice générale d’Intel du groupe Plateformes réseau. Notre feuille de route montre comment Intel se déplace rapidement pour aider l’industrie à créer cette autoroute et bénéficier de la vitesse, de la capacité et de la faible latence que promet la 5G. »

Dans ce cadre, Intel s’inscrit, avec Qualcomm, parmi les principaux fournisseurs de chipsets 5G dédiés aux terminaux mobiles. Qualcomm a en effet annoncé la disponibilité de son modem Snapdragon X50 5G pour 2019. Pour des offres commerciales 5G qui devraient débuter en 2020.


Lire également
Intel annonce le 1 Gbit/s pour les terminaux mobiles 4G
Malgré la 5G, la 4G va poursuivre sa route jusqu’en 2022 au moins
Laurent Fournier, Qualcomm : « La 5G est un élément clé de notre stratégie »

Crédit photo : Intel

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur