La base de données Kexi signe son retour dans KOffice 2.2

Logiciels

La suite bureautique KOffice 2.2 propose plus de 4500 changements, dont certains d’importance.

KOffice, la suite bureautique open source et ultra modulaire de KDE, est maintenant disponible en version 2.2. Le module de gestion des bases de données Kexi y fait son grand retour… avec une nouvelle interface graphique. Une excellente nouvelle pour les utilisateurs Linux qui cherchaient une alternative à Microsoft Access.

Pour le reste, plus de 4500 modifications sont présentes dans KOffice 2.2. Un travail colossal, qui touche tous les modules du logiciel. Cette accélération du développement s’explique toutefois aisément, Nokia ayant décidé de donner un sérieux coup de pouce au projet.

Nous notons l’effort réalisé dans le cadre du support des fichiers issus de Microsoft Office : les documents OOXML pourront être relus (cette fonctionnalité n’est pas encore totalement finalisée) et le support des formats plus anciens s’est affiné. Une nouvelle fonctionnalité fait également son entrée au sein de la suite : des effets pourront ainsi être appliqués sur des formes. Voilà qui sera très utile sous KPresenter, le module de présentation de la suite.

Le correcteur orthographique du traitement de texte KWord fonctionne à nouveau. L’application pourra aussi relire les fichiers au format OpenDocument 1.2. De nouvelles fonctions sont présentes dans le tableur KSpread. L’outil de dessin vectoriel Karbon dispose d’un meilleur support du SVG. Enfin, Krita, qui permet d’éditer des images, propose un support xcf, jpeg2000 et OpenEXR.

KOffice est disponible sur la plupart des systèmes UNIX open source. Vous le retrouverez également sous Windows et Mac OS X. Une version native est même disponible sur Haiku, le clone open source de BeOS dont nous avons récemment parlé dans nos colonnes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur