La Belgique arrête une hackeuse anti-macho

Sécurité

En réponse au machisme des sociétés d’antivirus, Gigabyte, une jeune créatrice de virus, s’était attaquée au représentant de Sophos en inventant le virus Coconut. La communauté des hackers, tout aussi machiste, l’aurait plantée?

Coconut est un virus original qui vous propose de lancer des noix de coco sur l’image de Graham Cluley, le porte parole de l’éditeur d’anti-virus Sophos. A chaque fois que vous touchez la cible, le programme désinfecte un fichier sur le PC.

Mais qu’a donc fait Graham Cluley pour mériter un tel traitement ? Evoquant les auteurs de virus, notre homme les avait qualifié de garçons adolescents en mal d’identité sociale ! Une affirmation dont les stéréotypes auraient heurté Gigabyte, une adolescente auteur de virus. Notre jeune hackeuse s’en est d’ailleurs prise oralement à sa victime lors d’une interview à ‘Tech Line’ en 2002 : “Le monde doit savoir qu’il y a aussi des femmes qui écrivent des virus. Mais ce n’est pas ma motivation pour écrire des virus. Je le fais pour moi-même, pas pour le reste du monde“. Gigabyte, âgée de 19 ans, serait l’auteur de quatre virus, Quis, Coconut, Sahay et Sharp, le premier virus écrit en langage C# pour Microsoft .Net, aussi connu sous le nom de Sharpei. Fin peu glorieuse, la jeune hackeuse aurait été la victime de la jalousie de ses confrères masculins, en particulier d’un hacker allemand surnommé NeoZix qui l’accuserait d’avoir remplacé dans le code le nom de l’auteur du virus Sharp. “Vous êtes une fille, votre place est à la cuisine et à la vaisselle“. Pas cool la communauté ! Gigabyte a été arrêtée par la police belge alors qu’elle s’apprêtait à publier un nouveau virus sur son site Web. Et les enquêteurs s’intéressent de très prêt à ses relations avec un autre auteur mythique de virus, un certain Nostalg1c?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur