La Bourse de Paris franchit la barre des 3.500 points

Malgré le nouveau plancher touché par le dollar face à l’euro, la Bourse de Paris a retrouvé son meilleur niveau depuis août 2002. Le CAC40 a enregistré mercredi une hausse de 0,87%, suffisante pour franchir la barre des 3500 points et terminer à 3.501,93 points.

Après avoir fait illusion en franchissant en cours de séance la barre des 2000 points, l’indice technologique Nasdaq a finalement plié sous le poids des prises de bénéfices, et cède 1% à 1.960,25 points. La séance a donc été mitigée à Wall Street, l’indice Dow Jones de la Bourse de New York progressant cependant de 0,20% à 9.873,42 points. Les valeurs financières ont tenu le haut du pavé en cours de séance, et les technologiques ont fait preuve d’un comportement honorable. A l’image de Metropole TV, qui selon La Tribune verrait Suez céder 6% du capital de M6 à BNP Paribas et au Crédit Agricole, et dont le titre progresse de 5,4%. Sur le secteur des microprocesseurs, Soitec obtient un jugement favorable dans la procédure qui l’oppose à Silicon Genesis, et en profite pour grimper de 6,6%. Sous la pression de la Communauté européenne, Lagardère a dû lâcher du lest: il s’engage à ne reprendre que 40% d’Editis et à se séparer de la plate-forme de distribution Interforum. Il lui reste cependant quelques ‘bijoux’, comme Anaya, Armand Collin, Dunod-Dalloz ou Larousse, ce qui place le groupe en tête des éditeurs français avec un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros.