La Bourse décroche, IBM déçoit

Cloud

Les places boursières décrochent et s’enfoncent après la déception d’IBM et plus encore des indices américains. Une fin de semaine difficile, qui lance sans grand entrain la saison des publications de résultats trimestriels d’entreprises

Les résultats trimestriels d’IBM, même s’ils sont positifs, déçoivent le marché qui attendait plus. En particulier, la progression de 3% du bénéfice des activités poursuivies, incluant les dépenses liées aux stock-options, à 1,41 milliard de dollars, se traduit par un bénéfice par action de 85 cents, contre 0,90 dollar attendu.

A Paris, le titre IBM plonge de -9,43% ! La Bourse de Paris encaisse mal la déconvenue d’IBM, qui entraîne les valeurs informatiques. Le CAC40 s’enfonce lourdement dans le rouge, de -1,92% à 4.032,28 points. Les indices en provenance des Etats-Unis sont particulièrement inquiétants? L’indice d’activité de la Fed de New York plonge de 20,1 à 3,1, son plus bas depuis deux ans. Les commandes reculent de -0,2%, et les prix à l’import s’envolent de 1,8%. La Bourse de New York plonge. Le Dow Jones perd -1,86% à 10.087,51 points et un repli de -3,6% sur la semaine. Le Nasdaq amplifie le mouvement et chute de -1,98% à 1.908,15 points, abandonnant -4,5% sur le semaine. Le dollar est reparti en légère hausse, à 1,2917 dollar pour 1 euro. La publication ? par anticipation ? des résultats d’IBM affecte les services informatiques. GFI Informatique plonge de -4,26%, Capgemini de -4,19%, Thomson de -4,10%, Business Objects de -3,54%, Atos Origin de -2,74%, et Alcatel de -2,72%. Après la publication du bénéfice divisé par deux du sud-coréen Samsung, STMicroelectronics se replie de -3,99%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur