La Bourse est à la hausse avec les services aux USA

Cloud

Les directeurs des achats américains ont le moral, l’indice ISM des services atteint son plus haut niveau historique, et le marché en profite pour se redresser

La

Bourse de Paris a trouvé dans l’indice ISM des services aux Etats-Unis l’appui nécessaire pour se reprendre. Après avoir flirté avec l’équilibre, le CAC40 s’est redressé en fin de séance, et gagne 0,77% à 3.729,38 points. La Bourse de New York termine la séance de ce mercredi 4 mai en légère baisse. Après la Fed, les investisseurs se sont trouvé un nouveau sujet d’hésitation, les chiffres de l’emploi, qui seront publiés vendredi. Le Dow Jones joue l’équilibre et perd ce qu’il avait gagné la veille, avec un recul symbolique de 0,06% à 10.310,95 points. Le Nasdaq progresse de 0,35% à 1.957,26 points. Le dollar se maintient à la baisse, sans doute jusqu’à vendredi et les chiffres de l’emploi. A Wall Street, l’euro franchit la barre des 1,21, à 1,2166 dollar. La Réserve fédérale américaine (Fed) a indiqué très clairement qu’elle remonterait prochainement ses taux d’intérêt, mais à un rythme “mesuré” ! La mesure ne surprendra pas le marché, qui a peu réagi à cette annonce. L’indice ISM (Institute of Supply Management), qui regroupe les directeurs des achats américains, a surpris le marché avec une progression inattendue du baromètre non manufacturier à 68,4, un record. Un signe aussi de reprise sur les services et favorable aux emplois. Il n’en est pas de même pour l’Europe, où l’équivalent PMI des services ne progresse quasiment pas à 54,5, contre 54,4 le mois dernier. Vivendi Universal a publié un chiffre d’affaires trimestriel en ligne avec ses prévision, qui chute de 4,1% à 5,973 milliards d’euros. Hors effet de change, le chiffre d’affaires aurait progressé de 7%. Le groupe a annoncé la cession de la chaîne câblée NewsWorld International à Al Gore, ancien vice-président des Etats-Unis. Le titre gagne 1,3%. L’éditeur de jeux vidéo Infogrames chute de 4,92% sur la rumeur d’un avertissement sur son chiffre d’affaires trimestriel. Bouygues Telecom soutient le groupe de construction, dont le chiffre d’affaires a progressé de 6% à 4,83 milliards d’euros au premier trimestre. Le titre progresse de 0,38%. Alstom plonge de 8,50% après que le ministre délégué à l’industrie, Patrick Devedjian, ait indiqué que le gouvernement ne mettrait pas en péril Areva pour sauver Alstom. Interrogé par la SEC, Business Objects devra indiquer comment sont comptabilisés ses arriérés de commandes (backlog). Toujours sous la pression de ses résultats décevants, l’éditeur perd encore 2,68%. A noter sur le secteur bancaire que Citizens Financial group, filiale américaine de Royal Bank of Scotland, va racheter Charter One Financial pour 10,5 milliards de dollars, et entrer au top 10 des banques américaines.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur