La Bourse jeudi : consolidation dans la morosité

Cloud

Après le feu d’artifice de mercredi, la Bourse a repris son souffle jeudi et désertée par les opérateurs a consolidé, tandis que le brut se replie légèrement et le dollar remonte dans la morosité ambiante

La

Bourse de Paris consolide dans la morosité et chute sur les prises de bénéfices malgré ou plutôt à cause de l’absence de nombreux opérateurs. Le CAC40 termine sur une baisse de 0,92% à 3.609,97 points, mais conserve sa position au dessus des 3600. La Bourse de New York termine au point mort une séance plutôt fluctuante. Le Dow Jones se replie d’un léger 0,07% à 9.937,64 points, tandis que le Nasdaq enregistre lui aussi un recul symbolique de 0,08% à 1.896,59 points. Le chiffre des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis, qui enregistre une nette hausse avec 345.000 dossiers alors que le marché en attendait 330.000, n’aura eu qu’un effet marginal sur le marché, plus enclin à s’inquiéter de l’explosion d’une bombe à proximité à Istanbul d’un restaurant McDonalds ! Le pétrole profite de l’atonie du marché pour se replier légèrement, le baril de brut évolue vers les 41 dollars. A contrario, le dollar se redresse et repasse sous la barre des 1,20 à Wall Street, 1,1934 dollar pour 1 euro. Malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, l’éditeur de logiciels de gestion Intuit plonge de 10,50% sur ses prévisions jugées décevantes. Chiffre d’affaires en hausse de 12% à 713 millions de dollars et bénéfices en progression de 13% à 238,7 millions de dollars, mais prévision d’une perte par action au trimestre en cours supérieure aux attentes du marché. Mauvaise journée pour les valeurs télécoms ! – Bien qu’il est été retenu par British Telecom comme équipementier de son offre Bluphone, Alcatel chute de 1,27%. – L’américain Tellabs annonce le rachat de Advanced Fibre Communications. Le premier chute de 13,49% sur la perspective d’un report de sa rentabilité, tandis que le second bondit de 12,66%. – L’équipementier Ciena creuse ses pertes, 76,2 millions de dollars, alors que le groupe enregistre une légère hausse de son chiffre d’affaires trimestriel à 74,6 millions de dollars. Le titre plonge de 13,66%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur