La Bourse jeudi : consolidation dans la morosité

La

Bourse de Paris consolide dans la morosité et chute sur les prises de bénéfices malgré ou plutôt à cause de l’absence de nombreux opérateurs. Le CAC40 termine sur une baisse de 0,92% à 3.609,97 points, mais conserve sa position au dessus des 3600. La Bourse de New York termine au point mort une séance plutôt fluctuante. Le Dow Jones se replie d’un léger 0,07% à 9.937,64 points, tandis que le Nasdaq enregistre lui aussi un recul symbolique de 0,08% à 1.896,59 points. Le chiffre des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis, qui enregistre une nette hausse avec 345.000 dossiers alors que le marché en attendait 330.000, n’aura eu qu’un effet marginal sur le marché, plus enclin à s’inquiéter de l’explosion d’une bombe à proximité à Istanbul d’un restaurant McDonalds ! Le pétrole profite de l’atonie du marché pour se replier légèrement, le baril de brut évolue vers les 41 dollars. A contrario, le dollar se redresse et repasse sous la barre des 1,20 à Wall Street, 1,1934 dollar pour 1 euro. Malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, l’éditeur de logiciels de gestion Intuit plonge de 10,50% sur ses prévisions jugées décevantes. Chiffre d’affaires en hausse de 12% à 713 millions de dollars et bénéfices en progression de 13% à 238,7 millions de dollars, mais prévision d’une perte par action au trimestre en cours supérieure aux attentes du marché. Mauvaise journée pour les valeurs télécoms ! – Bien qu’il est été retenu par British Telecom comme équipementier de son offre Bluphone, Alcatel chute de 1,27%. – L’américain Tellabs annonce le rachat de Advanced Fibre Communications. Le premier chute de 13,49% sur la perspective d’un report de sa rentabilité, tandis que le second bondit de 12,66%. – L’équipementier Ciena creuse ses pertes, 76,2 millions de dollars, alors que le groupe enregistre une légère hausse de son chiffre d’affaires trimestriel à 74,6 millions de dollars. Le titre plonge de 13,66%.