La Bourse se redresse dans la sérénité

Régulations

Les places boursières européennes n’ont pas suivi Wall Street. Bien leur en a pris, elles ont profité d’indices économiques et de résultats d’entreprises positifs pour se redresser

Déroutante, sans doute le meilleur qualificatif pour décrire cette journée boursière du 13 mai. Bien sûr, les places boursières européennes sont reparties à la hausse, malgré Wall Street. Mais le marché a hésité entre des indices économiques plutôt encourageants en Europe, et au contraire plutôt décevants aux Etats-Unis.

La Bourse de Paris poursuit son mouvement de yo-yo et repart à la hausse. Elle pourrait terminer la semaine dans cette voie, les investisseurs semblant vouloir faire preuve de plus de sérénité. Le CAC40 gagne 1,4% à 3.614, 24 points.

Après avoir fait illusion en cours de séance, la Bourse de New York hésitante termine en territoire négatif. Le Dow Jones perd 0,24% à 10.010,74 points, et le Nasdaq reste inchangé à 1.926,03 points.

Les PIB allemand et italien ont progressé de 0,4% au premier trimestre. En France, les prix ont progressé de 0,3% en avril et de 2,1% en rythme annuel. Aux Etats-Unis, les ventes au détail ont baissé de 0,5% en avril, et les inscriptions hebdomadaires au chômage sont ressorties supérieures aux prévisions, à 331.000. Quant aux prix à la production, ils ont augmenté de 0,7%.

Le dollar est bien la seule valeur US qui tire profit de la probable hausse des taux d’intérêts américains. A Wall Street, l’euro est repassé sous la barre des 1,19, à 1,1816 dollar.

Les télécoms évoluent en ordre dispersé. Deutsche Telekom chute sur ses résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Telefonica progresse sur ses résultats en ligne avec les attentes. France Telecom profite du marché et gagne 1,56%.

Sur les valeurs informatiques, Altran gagne 1,58% sur la confirmation de ses objectifs annuels, malgré une baisse de 3,3% de son chiffre d’affaires au premier trimestre, à 341,1 millions d’euros. SII gagne 1,69% sur son bénéfice net de 6,13 millions d’euros.

Les ventes mondiales d’équipement pour les semi-conducteurs bondissent de 56,2% en mars, selon la Semi. STMicroeletronics gagne 0,74%.

Le géant Disney s’affiche en positif pour son deuxième trimestre fiscal, chiffre d’affaires supérieur aux attentes à 7,2 milliards de dollars, contre 6,5 milliards un an plus tôt, et bénéfices en progression à 537 millions de dollars contre 314. Le titre gagne 1,30%.

La surprise du jour à Wall Street revient au fournisseur de solutions internet Mama.com, une valeur internet qui bondit de 26,65% après la publication de résultats au premier trimestre plus que deux fois supérieurs au trimestre équivalent un an plus tôt. Chiffre d’affaires à 4,2 millions de dollars, contre 1,8, et bénéfices à 1,38 million.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur